In the army now

Pôle Emploi à trouver un nouveau truc en plus de ma boite mail pour se rappeler à mon bon souvenir: les SMS où je peux recevoir des propositions de jobs. D’habitude c’est plus « cherche baby-sitter, 2h semaine, à 800km de chez toi » mais aujourd’hui c’était pour, tu l’as deviné, l’armée!

Le message était clair: « Pôle Emploi vous informe que l’armée de l’air recrute des Bac+3 à Bac+5, contactez le CIRFA le plus proche de chez vous ou allez sur le site internet de l’armée de l’air ».

Moi ce que j’aime avec Pôle Emploi c’est cet art de cerner la personnalité du « client ». Non tout de suite, en me voyant, ils ont compris que j’avais le mental nécessaire pour l’armée, que globalement je vivais bien les humiliations, et encore mieux, que j’avais cette tendance à ne pas du tout me rebeller contre l’autorité et la bêtise des autres; et pour conclure ils ont su voir que je n’étais pas du tout antimilitariste. Des vrais-pros.

: « Quand les Russes, les Ricains feront péter la planète, moi j'aurai l'air malin avec ma bicyclette ». Avec cette ode empreinte de pacifisme, Renaud se revendique « un militant du parti des oiseaux, des baleines, des enfants, de la Terre et de l'eau ».
C’est tout moi!

Trêve de plaisanterie, parfois je me demande si ils lisent nos profils avant de nous envoyer leurs annonces parce que sérieusement…

  • d’un point de vue purement physique: il y a 10 ans que j’ai arrêté le sport – et rien sur mon cv n’indique que j’ai un vrai niveau dans cette noble matière où j’ai eu la moyenne en ping-pong uniquement – et j’ai toujours été incapable de faire une traction ou des pompes (on sent déjà le test physique être un fiasco – car oui l’armée fait des batteries de tests avant de te former purement et simplement dans des bases), en plus j’étais relativement habituée de la fracture/foulure/fêlure de pleins de petits os divers et variés (championne en anatomie! J’ai presque tout mon squelette en radio).
  • d’un point de vue psychologique: il me semble risqué de faire entrer dans l’armée quelqu’un qui se sait dépressif (même si sous traitement).
  • d’un point de vue personnel: je suis profondément anti-militariste. Renaud dans sa chanson Déserteur le dit bien mieux que moi alors je le cite: « Pi surtout s’qui m’déplaît, C’est que j’aime pas la guerre, Et qui c’est qui la fait; Ben, c’est les militaires »… ça résume pas mal non?
On n’en doute pas….

Je n’irai même pas plus loin dans mon développement sur le fait qu’ils m’ont envoyé l’offre de l’armée de l’air et que je suis une flippée de l’avion (pas au point de devoir faire les stages hors de prix dans une compagnie aérienne qui licencie en ce moment; mais j’aime pas ça alors l’avion c’est souvent par obligation…).

___________________

Bref: Pôle Emploi champion! L’Armée vraiment… courage___nanoemo14_day_16_by_mirz123-d86l33n

Sans doute qu’il y a des gens ravis d’y aller, mais laissons ce plaisir aux volontaires; et moi en paix.

Publicités

Loue deux pièces à Lisbonne

Je sens déjà que cet article va attirer plus de vacanciers en quête de bons plans au Portugal que de chômeurs, et pourtant… c’est bien un article inspiré par Pôle Emploi qui, grâce à sa banque de cvs, m’a encore envoyé une annonce qui frise le ridicule et comme je suis sympa, je partage.

BnTAdw6IgAALsVj

Vous voyez déjà que cette offre est presque dans le thème de mon futur atelier « Accepter de bouger pour trouver une formation » (là c’est un boulot) et pourtant, je l’ai reçue avant d’avoir mes petites mésaventures avec l’AFPA et Pôle Emploi zombie_revamp_by_mirz123-d3jtxbz.

Donc voilà, vous avez donc devant vous un magnifique spécimen d’offres que je suis susceptible de recevoir grâce à la banque de cvs de Pôle Emploi et que le recruteur m’a envoyé par e-mail aussi, sans doute alerté par mon absence de réponse devant son offre.

Déjà, cette offre me propose un travail merveilleux: téléconseiller; c’est le rêve de ma ville (en plus j’ai bossé en centre d’appels un mois et demi donc je suis pro!) à Lisbonne et donc pas en France (comme c’est mis dans la localisation).

Des fois que j’ai mal compris l’offre j’ai eu un e-mail complémentaire qui m’expliquait mes futures conditions de vies dans cette entreprise, jeune et dynamique à qui mon expérience d’un mois et demi, mon sérieux, et ma rigueur; doivent cruellement manquer whistling_by_mirz123-d38rkkk.

Il s’agit donc d’un

  • CDD de 6 mois avec possibilité de CDI victory___nanoemo14_day_9_by_mirz123-d85ueie-> comprendre que si vous ne faites pas l’affaire, ça tourne très vite court.
  • Possibilité d’évolution, perspective de carrière et sécurité de travail à long terme Taco_Dance_by_Mirz123-> comprendre: on peut éventuellement passer superviseur d’une équipe et faire carrière dans le centre d’appels jusqu’à directeur de plateau (mais c’est très rare parce qu’il y a des gens qui ont des diplômes pour faire ça).
  • 14 mois de logement en colocation pris en charge par l’entreprise hugpileplz -> youpi, ça me fait penser à l’auberge espagnole d’un coup! C’est Erasmus! En plus 14 mois pour un CDD de 6 mois! Ouais mais moi je suis en couple avec des animaux, ça gène pas?
  • Le remboursement du vol aller et un vol aller-retour offert par an week_36___2012_emote_journal_by_mirz123-d5h6fc5 -> j’ai pas d’aéroport près de chez moi, est-ce que le trajet en Corail (oui le TGV on oublie aussi) est compris dans cette magnifique offre?
  • Cours de portugais gratuits megaphone_emote_by_mirz123-d39t4f5 -> en immersion chez l’habitant?
  • Activités proposées par l’entreprise jok -> en gros après le boulot, on voit les mêmes têtes et on développe l’esprit de challenge et de compétitions, c’est bien, très commercial.
  • Un environnement de travail stimulant : centre d’appels lumineux et modernes avec équipements de haute technologieoverwhelmed___nanoemo14_day_1_by_mirz123-d851n4y -> Comprendre: on a des lumières au néon et des ordis avec windows xp et une machine à cafés qui fonctionne presque.
  • 3 semaines de formation rémunéréesomg_look_at_that_by_czar_the_dragon-d38y6fs -> ça me semble être nécessaire mais rémunérées à quel tarif?
  • La garantie d’une ambiance jeune, conviviale, dynamique et multiculturelle Emoticon_Band_by_rruss23 -> j’ai des doutes sur pas mal de ces points: déjà « jeune » ça veut dire quoi quand on parle d’une ambiance? C’est rapport à la moyenne d’âge? … « conviviale »? mon expérience passée m’a montré que les relations en centre d’appels n’avaient rien d’agréable à part si on était penché sur les potins… « dynamique »? Rapport à la jeunesse? Aux challenges?… et « Multiculturelle »? Sans doute que nous venons de divers horizons de la francophonie? Du métissage?

J’ai un peu de mal à imaginer ma vie au Portugal personnellement, alors un CDD et un CDI là-bas, bah non, désolée, je dis non.

L’expatriation… pourquoi pas hein? Mais quitte à choisir, je préfèrerai ailleurs que le Portugal et pour un peu plus que le SMIC, et j’aime pas la colloc, oui je sais, je suis peu arrangeante.

 

Me faire plier

Essayer de me faire plier c’est un peu l’impression que me donne le mail de Pôle Emploi que j’ai reçu cette nuit avec une convocation à un atelier (encore!) s’étalant sur huit semaines et qui s’appelle Activ’Projet.

11382677_1598139883787542_488912173_n
Mon cerveau ce matin devant la convocation à l’atelier.

Grâce à cet atelier je vais retrouver mon ancien conseiller qui m’avait dit des choses très sympathiques comme: « Vous postulez sur n’importe quoi, vous ne devez postuler que sur votre projet professionnel. » quand je lui ai dit que je cherchais avant tout à retourner dans le monde du travail, ce à quoi j’avais répondu que je postulais pour pouvoir quitter la maison familiale… et lui « Amenez moi votre mère que je lui explique qu’on fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie » i_dont_think_so_by_mirz123-d38jddj. ça c’est les perles choisies car il y’en a eu d’autres… (j’ai tout noté!).

Ce que j’aime là dedans (ironie), c’est cet acharnement sur moi depuis vendredi dernier (jeudi si on compte l’AFPA de la RP) et la multiplication des ateliers, ça m’étonne même qu’ils arrivent à le faire sans se chevaucher!

Je ne sais pas si c’est pour me faire taire, me faire plier, me faire comprendre que j’aurai du accepter la RP et la fermer une bonne fois pour toute plutôt que de revendiquer d’aller là où je voulais, ou me radier tout simplement; mais ce que je sais c’est que le hasard n’existe pas et que ce genre de punition débile je vais aller les affronter et que je vais continuer à dire ce que pense et continuer à tout relater ici, parce que l’acharnement ça ne devrait pas exister…56e8aed540183647f963306da0c1d558-d4cg1ia

A force ils commencent à me faire regretter mon boulot de téléconseillère parce qu’au fond c’était le même principe: tu es docile, ça va le faire; tu poses des questions et tu revendiques, on te pousse à la démission.

Le harcèlement moral est un délit!

De plus, cet atelier est là pour m’aider à m’orienter dans mon projet, projet qu’on m’a refusé pour m’orienter vers le tourisme (pis l’actu montre bien que le tourisme c’est top niveau emploi, ici ou ici) avec à la clef 400€ d’aide à la formation, merci! Luxe et abondance! Encore moins que mon RSA! Mais j’ai pas le droit à la formation avec mes anciens boulots, pas cumulé assez d’heures à temps partiel!

La précarité entraine la précarité!

Alors évidemment on m’a dit (oui il est 7h39 mais j’ai déjà discuté de ça) que c’est peut-être l’occasion de raccrocher sur la forma que je voulais mais c’est amusant, étant donné que pour se former il faut passer par Dolores (c’est pas le nom du logiciel, c’est comme ça que j’appelle ma psy du travail), je crois que je peux oublier.

Quand je regarde ce que je vis depuis que je suis inscrite chez eux, je ne peux que me demander si la baisse des chiffres du chômage ne correspond pas avec une vague de radiations digne d’un désastre nucléaire, ou des non ré-inscriptions pour cause d’internement en asile parce qu’il y a de quoi devenir dingue.

Vous reprendrez bien un petit atelier?
Vous reprendrez bien un petit atelier?

J’attends la suite… whistling_by_mirz123-d38rkkk

Le hasard, vous dis-je

Ce qu’il y a de bien avec la recherche d’emploi et les formations, c’est que j’ai l’impression d’avoir une source inépuisable de choses à vous raconter. Pour tout vous dire j’ai même plein d’ébauches d’articles qui restent au stade de brouillons parce qu’à chaque fois Pôle Emploi m’invente un nouveau truc plus improbable.

12011017_748747831895879_306072457_n
C’est sans doute ça le pire… c’est que c’est vrai!

Aujourd’hui ne fait pas exception à la coutume. Vous vous souvenez de mes deux derniers articles sur la formation en RP à laquelle j’étais inscrite malgré moi et à laquelle j’avais réussi à échapper de justesse avant les vacances de Dolores (ma psy du travail si tu suis un peu). Dix minutes après avoir échappé à la radiation (Pôle Emploi c’est un peu notre Tchernobyl à nous: on sait que ça peut nous radier mais la surprise c’est la date à laquelle ça se produira), je recevais une convocation à un atelier de six heures sur la mobilité géographique en formation qui sonnait doucement comme une vengeance pour avoir osé contre-carré des plans déjà établis par Dolores.

J’avais pensé en avoir fini jusqu’à son retour de vacances mais non, en fin d’après-midi aujourd’hui, j’ai reçu un e-mail de l’AFPA de ma région pour avoir un cv afin d’essayer de me placer sur la formation dans ma nouvelle région et non plus en RP.yey_by_mirz123-d4gor7t

C’est fou, tout de même, jusque là personne ne m’avait demandé un cv, là au moins je n’aurai pas la surprise d’apprendre que je dois passer un examen le lendemain pour une entrée en formation la semaine suivante dans un centre que j’avais rayé au préalable de la liste (oui parce que l’examen neuf jours avant, je sens que c’est encore bien possible Sherlock_Holmes_emote_by_Mirz123).

Mais tous ces nouveaux événements qui arrivent à la suite me font quand même me dire que, soit c’est du hasard, soit quelque part on se moque un peu de moi depuis un moment parce que là on me promène beaucoup je trouve; et c’est à devenir dingue, heureusement je prends les choses avec philosophie…

Bref laissons leur le bénéfice du doute whistling_by_mirz123-d38rkkk.

L’atelier Pôle Emploi hasard ou punition?

Vous avez sans doute tous lu mon article précédent (ici) qui vous parlait de mon positionnement sur une formation alors que je n’étais pas au courant et mon obligation de devoir me déplacer à Paris pour pouvoir passer le test manquant: l’anglais.

Et bien après moult péripéties (beaucoup de mails, de téléphone, pour finalement en arriver à retourner voir mon Pôle Emploi pour éviter de me faire radier),on m’a donné l’excuse du « téléphone arabe » dans les services (en gros le département a dit à la région qui a dit à la centrale de Paris, …) et PAF je me suis retrouvée inscrite à la formation de Paris par erreur (mais si je veux la suivre, je peux, et bon vent cutie_bye___13_nanoemo__19_by_mirz123-d6utlfc).

Bref ils m’ont dit d’expliquer ça à l’AFPA parce que c’est un peu les vacances de la personne qui se charge de mon dossier et que, bah elle reviendra pas avant la date prévue donc… elle me délègue, c’est normal c’est au chômeur de gérer lui-même son dossier pendant que la personne qui est rémunérée pour ça profite de ses congés payés.bbq_emote_by_mirz123-d3fekc6

Ok, sur ce, je repars de mon Pôle Emploi rassurée, c’est une erreur, c’est fou comme ça m’arrive souvent depuis que je suis à Pôle Emploi chez eux, mais bon bénéfice du doute on dit.

Donc je repars le cœur léger de Pôle Emploi, et, de retour chez moi, je vois un e-mail de l’AFPA, je l’ouvre en me disant que peut-être Pôle Emploi a tout expliqué et… je découvre que non, je suis désormais inscrite à un atelier « mobilité géographique et formation » pour une durée de six heures la première semaine de novembre!

11112300_849239801837455_730068046_n
Trop c’est trop!

C’est fou cette coïncidence quand même entre ma venue à Pôle Emploi, cette erreur qui me positionnait en RP et que j’ai pu décliner sans me faire radier grâce à l’AFPA de Paris qui a été super de me proposer deux dates me permettant de prendre contact avec Pôle Emploi et de réussir à attraper sur le fil, la personne en charge de mon dossier juste avant qu’elle ne parte en vacances (le destin…); et cet atelier sur la mobilité géographique qui suit juste après que j’ai fait part de mon mécontentement.

Ah les hasards…impatient_by_mirz123-d4dh7a5

Du coup j’envisage sereinement ce nouvel atelier qui me semble tout aussi utile que mon précédent « réussir son entretien d’embauche » où l’on m’avait déjà dit que mon avenir se trouvait outre Rhin alors que je parle pas trois mots d’Allemand.Gold_Medal_Emote_by_Mirz123

Je veux bien bouger mais pas en RP pour 400€/mois! Il faut être RÉALISTE! On ne peut pas demander à quelqu’un de bouger en 8 jours comme ça dans une autre région en abandonnant tout ce qu’il a! Bouger oui! Mais pas irréfléchi! happy_run_away___nano7_by_mirz123-d5knhle

Et, pour finir… je pense à ce que la dame de l’AFPA m’a dit lors de son appel post-mon-mail-d’excuse à propos de mon Pôle Emploi et de leur excuse qui ne tient pas vraiment la route (semblerai que je sois pas la première à qui on fait le coup) :

a1043eaec7fafadc3cf71b2df920eb38
Merci, j’en ai bien besoin.

J’ai pas les mots

J’avoue, aujourd’hui, je ne trouve pas les mots… C’est la panne sèche. La situation est tellement ubuesque que j’ai l’impression que je vais me réveiller parce que c’est pas possible.

stitch
ASSEZ!!!!!!

Aujourd’hui, en milieu d’après-midi j’ai reçu un coup de téléphone de l’AFPA par rapport à cette épreuve d’anglais dont je vous parlais ici. Vous vous dites « Enfin! » Oui sauf que non.

Ce que l’AFPA voulait en me téléphonant c’était savoir pourquoi je n’avais pas fait le test d’anglais indispensable pour mon entrée en formation dans dix jours dans un de leur centre parisien. Je ne savais même pas que j’étais positionnée sur une formation, d’autant plus que j’avais dit à la psychologue du travail que je ne voulais surtout pas la région parisienne car la formation était proposée dans ma région (oui dans ma nouvelle région mais c’est ma région quand même non) mais manifestement que nenni, elle n’en a fait qu’à sa tête (oui comme d’habitude) et m’a positionnée en RP alors qu’à la base je voulais bosser dans l’agricole (elle m’a refusée cette formation), autant vous dire que la RP c’est l’incarnation de tout ce qui me fait horreur.

Alors la dame au téléphone, très sympathique au demeurant, et qui m’a juste appelée trois fois en trente minutes, m’a demandé pourquoi je n’avais pas passé mes tests d’anglais alors que je devais entrer en formation le 2 novembre. Ce à quoi j’ai répondu: « Sans doute parce que personne ne m’a donné de dates pour les passer depuis plus d’un mois que tout le monde semble se renvoyer la balle en oubliant que je suis au milieu et malgré mes relances – preuves disponibles par e-mail – je suis procédurière. »

pole emploi
Youhou?

Alors la madame, toujours très poliment, m’a dit de venir le lendemain à 11h en RP pour passer mes tests. Sur le coup je lui ai répondu que ça ressemblait quand même vachement à du foutage de gueule parce que j’habite pas à côté et que je dois juste avoir deux heurs d’autoroute et je ne sais pas combien de temps de conduite en RP jusqu’au centre d’examen en question. Et là elle me dit: « ah mais on n’a pas de parking en fait. » Ah bah c’est cool donc faudrait que j’y aille en train en plus, jusqu’à Paris + le métro (aller-retour sinon c’est pas marrant), ça ressemble drôlement à du foutage de gueule tout ça.whistling_by_mirz123-d38rkkk

Alors on résume un peu: je dois aller en RP (soit près de cinq heures de route, + les coûts liés à la voiture, aux péages, et au parking/ou en train – plein tarif car hors région) pour passer une épreuve d’anglais avec un logiciel sur ordinateur (j’ai demandé) avec ensuite une expression écrite/des questions pendant trente minutes. On me fait faire tout ce chemin pour quelque chose qui manifestement ne nécessite pas de moyens excessifs mais qui semble introuvable entre chez moi et Paris? Faut peut-être arrêter un instant le délire là, non?

J’ai dit à la dame que je réfléchissais pour venir lundi après-midi mais que sérieusement on se moquait royalement de moi depuis le début. Elle a été très gênée de tout ça, notamment d’apprendre que je n’étais pas au courant de mon positionnement sur cette formation, ni du déroulement des tests.shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

Quant aux stages? Aucun n’est nécessaire contrairement à ce que m’a dit la psychologue du travail.not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c

Elle a raccroché et m’a laissé en proie à mes doutes parce qu’accepter de passer l’anglais là-bas c’est valider mon inscription (si je réussis les tests) pour leur formation à eux. Sauf qu’ils sont drôles de s’inquiéter de mes tests dix jours avants la rentrée. Là, si je suis acceptée, je me retrouve sans logement en RP, et sans les moyens d’en chercher un en vitesse parce qu’il faut bien dire que je ne pourrais pas m’amuser à remonter comme ça là-haut. Et me loger dans mes moyens en RP relève de l’utopie pure et simple.

Et pour finir, j’ai raté un de ses appels où elle me demandait: « mais je voulais savoir, y’a combien de kilomètres entre chez vous et Paris? » bah rien, environ 280… joker_clap___nanoemo14_day_7_by_mirz123-d85jxpr

Épilogue: tout bien pesé je n’irai pas. J’irai voir Pôle Emploi pour expliquer ce qui se passe et je ferai sans doute une lettre plus haut parce que je me sens juste très mal par rapport à tout ça. On ne peut pas dire à quelqu’un de tout plaquer en moins de dix jours alors qu’il doit transporter sa vie dans une autre région pour entrer en formation, ça ne fonctionne pas comme ça. C’est la goutte d’eau. lips_sealed_by_mirz123-d4129bs

École et emploi – le mensonge de la filière générale

Cher lecteur, tu le sais sans doute, j’ai fait une filière générale à l’école. Pourquoi? Parce que depuis petite on me disait que la filière générale c’était la voie royale pour avoir un travail (et je dis bien travail, pas boulot) après les études.

Bon, j’ai fait une filière générale littéraire, déjà là ça a été une grosse déception pour mes parents qui ont du avoir l’impression que j’étais pas totalement idiote mais pas loin parce qu’il faut bien l’avouer, littéraire, c’est la moins noble des trois de la filière générale.

  • S c’est la voie royale, celle qu’on montre comme l’excellence: « tu seras docteur mon enfant! »
  • ES c’est la voie noble, celle qui envoie dans des écoles de commerce!
  • L c’est… la voie de garage, celle qui mène au mieux à professeur.
Ambitions bien refroidie...
Et hop, voilà tes ambitions réduites en cendres!

Le pire dans tout ça? C’est que… contrairement à pas mal d’individus de ma classe de L, je n’avais pas choisi ça comme voie de garage, j’avais choisi ça par amour des matières dites Littéraire (oui même les deux heures quotidiennes de philo et les quatre heures de devoirs le samedi matin, j’aimais bien) et; forte de ma sottise, après mon bac avec mention, j’ai enchainé avec une Licence en Sciences Sociales (histoire d’achever de me tirer une balle dans les deux pieds).

Et voilà j’avais ainsi terminé le merveilleux parcours de la sacro-sainte filière générale qui devait me mener à l’pôle-emploi yey_by_mirz123-d4gor7t.

Commençant à constater ma bêtise en voyant que je trouvait que des mi-temps dans le baby-sitting, et encore parce que j’avais été pistonner par une autre employée, j’ai tenté de me réorienter dans une filière scientifique où j’ai pu voir tout le mépris que les pseudo-scientifiques avaient pour les littéraires quand le professeur m’a dit que les sciences sociales n’avaient rien d’exactes alors que je lui faisais gentiment remarquer que son cours c’était un peu nawak (faut dire que moi j’avais la Licence dans le sujet qu’il enseignait en ayant potasser l’été précédent car sa formation n’avait rien à voir avec son enseignement…).

book
Mon professeur de sciences devant un livre de Socrate.

A partir de là j’ai compris que je vivais dans un univers parallèle. J’en étais même arrivée à me demander si c’était moi le soucis car c’était trop demander d’avoir un interlocuteur avec un minimum de réflexion capable de repérer dans un discours les éléments de la manipulation. Un événement indépendant de ma volonté m’a fait stopper cette formation et je suis retournée à la case chômage.

Et pendant que je galère à trouver du boulot je regarde mes connaissances de la filière pro (celles que mes parents montraient du doigt comme les filières de gamins perdus, ceux qui finiraient au chômage car pas travailleurs) qui, non content d’avoir du travail, commencent à pouvoir s’enorgueillir d’acheter une maison (ou un appartement), une belle voiture (quand tu galères à réparer la tienne pour le CT), regarde où ils vont partir en vacances, …

Et là tu te dis qu’il y a clairement un soucis. Tumble_by_Zareste

Toi qui a tout bien fait depuis le début, en étant bon élève, en ayant passé le bac général, avec mention, puis fait une licence, pourquoi tu es en dehors du système?

Comment expliquer à une personne qui a sacrifié son temps pour des études qu’elle va rester au chômage parce qu’on n’a pas de place pour les littéraires? Parce que lire Suétone dans le texte n’a rien d’utile à une société qui ne voit plus la culture comme quelque chose d’utile mais comme un loisir pour oisif (et donc chômeur ou patron) car une perte de temps.

Voilà j’ai mal à mon petit coeur, non pas parce que je suis une littéraire (ça je le revendique, vous ne me le prendrez pas) mais parce que j’ai l’impression de n’avoir ma place nul part et c’est ce qu’il y a de pire.

Suspendue dans l’incertitude à regarder le néant c’est un peu ça mes recherches d’emplois. Condamnée à postuler à des mi-temps dans le nettoyage, les gardes d’enfants, et les caisses des supermarchés; pour avoir aimer les livres.

Le plus douloureux? C’est entendre les conseillers pour l’emploi (que ce soit ceux de Pôle Emploi ou d’autres) me dirent que j’ai tout pour avoir un poste à responsabilité sauf que ce poste n’existe pas.

Quand on me demande ce que je veux faire, je réponds: « sortir du chômage », je n’ai plus d’ambitions et c’est sans doute ce qui me fait le plus mal.week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc

 

Mieux que rien – Pire que tout

Tous les chômeurs longue durée (ou durée moyenne mais qui se prolonge un peu quand même) ont eu droit à cette phrase: « C’est mieux que rien. » et tous ont eu envie de commettre un meurtre que ce soit celui d’un ami, d’un membre de la famille, d’une connaissance, ou d’un conseiller Pôle Emploi.

74779850[1]Alors voilà, pour ceux qui ne connaissent pas (petits chanceux), le site de Pôle Emploi nous demande de créer et de mettre un cv personnel sur des boulots divers et variés allant de nos souhaits à ce qu’on a déjà fait; et ils les laissent consultables aux recruteurs ou les envoient carrément pour nous quand une offre leur parait en adéquation avec notre profil.

Ainsi, grâce à ce système aussi ingénieux qu’idiot; je me retrouve avec des offres pour faire du baby-sitting (car j’ai été baby-sitter dans une autre vie), de l’enseignement à domicile (ça aussi ça a été ma précédente vie), et… du téléconseil (ils ont de l’humour, beaucoup d’humour happy_clap_cutie_emote_by_mirz123-d5wpcer).

Évidemment, au point où j’en suis c’est mieux que rien et ça permet de garder un pied dans le monde du travail (et de dégager des chiffres du chômage) et je pense que je serai bête de ne pas accepter ces offres sauf que… aucune n’est dans ma région, ni même dans mon quart de France et que non, un temps partiel 8h/semaine ne permet pas de se loger ni de payer un loyer. De plus ce genre d’offres pour du temps partiel est problématique (pour l’avoir vécu je peux le dire) car il est difficile de trouver un autre temps partiel pour le greffer dessus et espérer travailler 8h de plus. Je vous parlerai plus longuement de mes expériences dans ce genre d’emplois mais il faut savoir que, le plus souvent, ce sont des CDI à temps partiels et que la seule manière de s’en sortir c’est de démissionner.

giphy5
Ma situation de l’emploi en ce moment

Et là, LA grande mode c’est les offres pour les saisons de sport d’hiver en débutant accepté. Trois mois de boulot et hop retour à la case chômage. Alors soit, après tout c’est un temps plein cette fois mais le logement que je vais devoir prendre il n’est pas gratuit, et après je retourne à ma case départ, ce n’est pas un tremplin vers l’emploi c’est juste une brève sortie des chiffres, comme les vendanges… Un simple aller-retour vers la case chômage avec les frais d’agence et de déménagement en sus!

Alors je commence à avoir l’impression d’être un des personnages de roman de Zola qui va quémander du boulot un peu partout pour une piécette qu’on lui lance en l’insultant parce que zut quoi, y’a pas idée de le payer (combien de fois je me suis faite avoir par mes employeurs qui me sucraient une heure ou deux quand je bossais chez des particuliers et soutenus par les entreprises qui nous mettaient en contact!).

J’en ai marre d’être prise pour un journalier qu’on prend et qu’on jette et qui doit vivre sur les routes en espérant avoir de quoi manger le soir.

Mais on va encore me dire que je fais pas d’efforts.courage___nanoemo14_day_16_by_mirz123-d86l33n

Les arnaques à l’emploi

Où comment profiter de la misère des gens?!

Chômeur
Chômeur triant les offres d’emplois

Pendant que je rédigeais mon article précédent mon téléphone m’a averti que je venais de recevoir un nouveau message sur ma boite mail. Ni une ni deux je vais voir mais en début de mois c’est souvent ma banque et là je vois un titre super accrocheur: « Offre d’emploi! »!!! Whow! Bon j’y ai pas cru cinq secondes cutie_silly___13_nanoemo__28_by_mirz123-d6w305k. Déjà ce genre de mail arrive généralement dans mes SPAMs avec tous mes héritages africains et mes généreux donateurs qui vont mourir d’un cancer des ongles ou des cheveux et qui, plutôt que de faire don de leur immense fortune à la recherche médicale, aux réfugiés, à la malnutrition, ou aux animaux abandonnés; décident de me le donner à moi (car oui, sur ma boite mail je suis multimillionnaire).

Donc bon, les offres d’emploi qui tombent du ciel, je les envoi avec… mais aujourd’hui j’ai eu un commentaire sur hellocoton concernant mon article sur les enquêtes téléphoniques de Pôle Emploi me faisant part de la possibilité que ce soit une arnaque, évidemment j’y avais pensé aussi mais ils avaient les infos sur tout alors soit c’est une arnaque et là je commence à flipper fort parce que quelqu’un connait toute ma vie en stage et en emploi (et ça voudrait dire qu’on a été cherché dans leur base de données parce que moi je ne garde pas ça dans mes fichiers) ainsi que mes coordonnées (mais ça ça devient tellement facile à trouver et en soit ça fait peur aussi…).

Donc, revenons à notre offre d’emploi (!) qui me promet un complément de revenu (donc déjà pas un emploi) si je suis les instructions du lien donné ou si j’appelle. Je suis pas joueuse, j’ai suivi le lien ça ressemble à de l’arnaque pyramidale, si tu parraines les autres tu gagnes des sous parce que les autres doivent te payer la cotisation ou un truc du genre. Ce n’est ni la première, ni la dernière que je reçois et j’avoue que ce genre de truc m’énerve car ils ont mon mail sur la base des cvs de Pôle Emploi et parfois je suis directement contacté via le site Pôle Emploi pour ce genre d’arnaques.

Cependant ça reste gentil, car celles là on les repère facilement. D’autres ont moins de chance avec des faux recruteurs et des faux entretiens (y’a des petits malins…), et d’autres tombent sur la classique arnaque: « je te vire des sous, tu me rembourses et en fait tu te fais pigeonner car le premier versement était sans provisions!! » classique de mes héritages africains tout ça.

Dans le genre pas vraiment arnaque mais ça y ressemble, on trouve le « commercial non salarié » comprendre: une personne qui ne sera rémunéré que sur ses ventes, donc exit le salaire fixe, pratique en fait, après tout, pourquoi payer un vendeur au SMIC quand on peut en avoir plein rémunéré à la commission seulement? Et pour le vendeur? Pas de sécurité de salaire, qui peut dire ce qu’il aura demain? Quel statut a t-il d’ailleurs? auto-entrepreneur? Donc il a des charges?

Comme si être chômeur n’était pas déjà assez difficile en soi.sulking_by_mirz123-d3i7tfw

Les tests de l’AFPA – We are all mad here

Je vous l’avais déjà dit, j’ai du passer des tests « écrits » pour voir si j’avais le niveau de mes ambitions pour la formation de l’AFPA.

Quand Pôle Emploi te parle de tests écrits, il faut comprendre qu’on va te donner un sujet d’examen dans une pochette en plastique et sur plusieurs pages toutes plastifiées où il est écrit: ne rien écrire sur le sujet car on va avoir droit à une petite feuille format 1/4 de A4 avec le numéro des questions et où l’on devra écrire la lettre de la réponse correspondante. Comme certaines questions sont relativement compliquées, on nous donne du brouillon, brouillon qui sera ramassé à la fin pour voir notre raisonnement sur les questions (ou voir si on est un vrai psychopathe joker_clap___nanoemo14_day_7_by_mirz123-d85jxpr).

Donc pour moi les tests étaient en « logique » (comprenez des suites de chiffres, d’images, de dominos, …), en « maths » (sans calculette avec des calculs à pas mal de chiffres, des probas, des pourcentages, des calculs de profondeur par apport à la surface – ça aurai pu être de la traduction d’hébreux vers le coréen que pour moi c’était pareil – oui j’ai fait L – et surtout personne ne nous dit ce qu’on doit réviser alors que l’école est parfois LOIN), et en « français » (dire si l’orthographe est juste).

Autant vous dire que… j’ai réussi avec un excellent en français, un très bon en logique, et un bon en math. Gold_Medal_Emote_by_Mirz123

Alors, naïvement, je me disais, allez c’est bon, en avant la formation, l’emploi, et finit la galère et le chômage (oui car je suis une grande optimiste comme mon article sur la dépression a du te le faire sentir Depressed_by_pokeyourheadoff). Il me restait seulement l’anglais et pour moi l’anglais c’était in the pocket, finger in the nose, bref… je me prenais à rêver.

Bon pour l’anglais, il fallait attendre que l’on me trouve une date car le formateur était nouveau mais Dolores ma psychologue du travail m’avait dit que ça serait au début du mois. Donc moi j’attendais pour plus d’infos, scotchée à mon téléphone comme un plongeur à sa bouteille d’oxygène. Et puis le 28, n’ayant aucune nouvelle j’ai envoyé un mail pour avoir un peu de nouvelles parce que le début du mois approchait quand même dangereusement.

Du coup je cherchais des stages – que j’ai pas trouvé encore non plus et c’est pas faute d’avoir élargie massivement mon champ de recherches au dessus de ma région. Du coup la motivation part bien vite…

J’ai enfin eu la nouvelle ce matin sur mon répondeur (pour l’anglais pas pour les stages) et… « Madame? c’est Pôle Emploi. Donc pour l’évaluation d’anglais, la personne chargée de le faire sur le département n’a pas le temps d’organiser ça donc ça sera pas un écrit et un audio mais un entretien téléphonique avec un formateur de région parisienne. Il vous appellera un jour pour le faire. Au revoir. » dizzy_emote_by_mirz123-d4v6p1o

Euh! Comment vous dire que je commençais déjà à désespérer par rapport aux stages, aux réponses négatives, mais là c’est carrément de la rage. J’en peux plus. Littéralement j’en ai ras-le-bol! J’ai l’impression que depuis le début on se moque de moi mais là c’est plus se moquer de moi, c’est se foutre littéralement de la gueule du monde (voilà je suis malpolie). Déjà on me refuse la formation que je voulais dans le milieu agricole, on me colle dans le secteur pas moins bouché du tourisme, et en plus les tests, ah bah c’est chiant à organiser alors on va déléguer à un mec au bout du téléphone dans une autre région sans te dire ni le jour ni l’heure, parce qu’au chômage tu fais rien donc tu es DISPONIBLE pour leur connerie tous les jours ouvrés aux horaires de bureau. YK42B_Pulse_Rifle_by_Oktanas

Voilà j’ai juste envie de dire MERDE. Ils passent leur temps à nous pondre des séries de réformes pour fliquer les chômeurs parce qu’ils se découragent alors faut vérifier si les cvs sont mis à jour, si ils postulent, si ils acceptent de se former, mais personne ne parle de la merde que c’est d’être dedans. Il faut l’avoir vécu pour comprendre qu’on vit un truc incroyable qui n’a ni queue ni tête. C’est pire qu’Alice aux Pays des Merveilles, un monde de fous.

pole emploi2
Mon conseiller Pôle Emploi et ses chômeurs

Et à côté de ça on va encore me dire: « Mais tu as cherché à faire des petits boulots comme les caisses en supermarché, du baby-sitting, ou du soutien scolaire? » comme si je n’y avais pas pensé!