In the army now

Pôle Emploi à trouver un nouveau truc en plus de ma boite mail pour se rappeler à mon bon souvenir: les SMS où je peux recevoir des propositions de jobs. D’habitude c’est plus « cherche baby-sitter, 2h semaine, à 800km de chez toi » mais aujourd’hui c’était pour, tu l’as deviné, l’armée!

Le message était clair: « Pôle Emploi vous informe que l’armée de l’air recrute des Bac+3 à Bac+5, contactez le CIRFA le plus proche de chez vous ou allez sur le site internet de l’armée de l’air ».

Moi ce que j’aime avec Pôle Emploi c’est cet art de cerner la personnalité du « client ». Non tout de suite, en me voyant, ils ont compris que j’avais le mental nécessaire pour l’armée, que globalement je vivais bien les humiliations, et encore mieux, que j’avais cette tendance à ne pas du tout me rebeller contre l’autorité et la bêtise des autres; et pour conclure ils ont su voir que je n’étais pas du tout antimilitariste. Des vrais-pros.

: « Quand les Russes, les Ricains feront péter la planète, moi j'aurai l'air malin avec ma bicyclette ». Avec cette ode empreinte de pacifisme, Renaud se revendique « un militant du parti des oiseaux, des baleines, des enfants, de la Terre et de l'eau ».
C’est tout moi!

Trêve de plaisanterie, parfois je me demande si ils lisent nos profils avant de nous envoyer leurs annonces parce que sérieusement…

  • d’un point de vue purement physique: il y a 10 ans que j’ai arrêté le sport – et rien sur mon cv n’indique que j’ai un vrai niveau dans cette noble matière où j’ai eu la moyenne en ping-pong uniquement – et j’ai toujours été incapable de faire une traction ou des pompes (on sent déjà le test physique être un fiasco – car oui l’armée fait des batteries de tests avant de te former purement et simplement dans des bases), en plus j’étais relativement habituée de la fracture/foulure/fêlure de pleins de petits os divers et variés (championne en anatomie! J’ai presque tout mon squelette en radio).
  • d’un point de vue psychologique: il me semble risqué de faire entrer dans l’armée quelqu’un qui se sait dépressif (même si sous traitement).
  • d’un point de vue personnel: je suis profondément anti-militariste. Renaud dans sa chanson Déserteur le dit bien mieux que moi alors je le cite: « Pi surtout s’qui m’déplaît, C’est que j’aime pas la guerre, Et qui c’est qui la fait; Ben, c’est les militaires »… ça résume pas mal non?
On n’en doute pas….

Je n’irai même pas plus loin dans mon développement sur le fait qu’ils m’ont envoyé l’offre de l’armée de l’air et que je suis une flippée de l’avion (pas au point de devoir faire les stages hors de prix dans une compagnie aérienne qui licencie en ce moment; mais j’aime pas ça alors l’avion c’est souvent par obligation…).

___________________

Bref: Pôle Emploi champion! L’Armée vraiment… courage___nanoemo14_day_16_by_mirz123-d86l33n

Sans doute qu’il y a des gens ravis d’y aller, mais laissons ce plaisir aux volontaires; et moi en paix.

Publicités

3 réflexions sur “In the army now

  1. Tu sais cette « invitation » à t’enrôler dans l’armée n’a rien de personnel : Pôle emploi envoie ce genre de messages en masse à un groupe de chômeurs défini selon des critères (la plupart du temps peu pertinents, il faut bien l’avouer) que les conseillers entrent dans un ordinateur ; ce dernier pond une liste à laquelle est envoyé le fameux message (ils font ça aussi avec les messages enregistrés par téléphone).
    Quand j’étais au chômage j’ai eu droit à au moins 3 mails pour me dire que sur une grande place de ma ville il y avait les stands de l’armée et pour m’encourager à aller y faire un tour et me renseigner, des fois que… Sauf que moi non plus l’armée c’est pas mon truc !
    De toute façon mon bf (qui à l’époque était sergent-chef) avait fait passer mon CV pour que je décroche un éventuel taf dans les bureaux de son régiment mais ça n’a jamais rien donné… L’armée à part pour faire du terrain et être envoyé au casse-pipe, ça recrute pas, même quand on connaît un sergent-chef…

    J'aime

    • Je pense bien que c’est pas personnel mais ils pourraient faire un effort sur les critères de sélection.
      Pas de bol pour eux j’étais déjà aller au CIRFA (en désespoir de cause) et j’avais refusé après la présentation de continuer (mon cerveau a eut un petit moment de lucidité je crois), du coup j’ai déjà la convoc de l’armée et de quoi prouver que j’y suis allée (à celle de terre mais c’est le même topo).
      Merci pour ton commentaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s