De précaire en précaire

Durant une de mes soirées « j’essaye de me sociabiliser, je vais chez des amis » (avouez que j’ai des soirées à thème sympa give_cupcake___nano26_by_mirz123-d5msqnn), j’ai donc rencontré d’autres êtres humains venant d’horizons différents et avec des parcours professionnels variés.

Je ne sais plus comment nous en sommes arrivés à parler de ma recherche de travail (et de l’inutilité totale de Pôle Emploi), mais je crois que c’est un peu un sujet bateau entre individus pour lancer une conversation et sympathiser (et ça a été le cas donc quelque part c’est que ça marche quand on tombe sur des gens intelligents).

Bref on m’a donné des adresses où postuler en me précisant tout de même que c’était des CDD (mais pas trop long). Evidemment on m’a reconseillé de l’intérim mais c’est pareil, c’est du provisoire par définition. Puis au final on m’a dit de redonner des cours particuliers en CESU (ayant bossé pour une grosse enseigne de cours particuliers et en indépendant, je sais que c’est quelque chose de très aléatoire).

bob
Moi quand je pense à mon avenir…

Bien entendu je n’en veux pas aux gens qui me donnent des conseils, tant que c’est gentil et respectueux – et si en plus ça vient de quelqu’un qui galère aussi… -, et évidemment, je vais postuler parce que je n’ai pas le choix et qu’il faut travailler pour s’en sortir, même en enchaînant les CDD, les contrats de trois fois rien, faire des piges, des CESU, …

On m’a bien fait comprendre que le CDI c’était une utopie et que la précarité serait le maître mot sauf que moi je vois surtout mon prêt étudiant à rembourser (alors que je n’ai pas de boulot après ces études), aucune indépendance car je ne peux toujours pas prendre un logement à moi avec ces contrats précaires, et aucun avenir.shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

C’est ça le plus dur, aucun avenir writers

Publicités

J’ai passé un concours

Je manque à tous mes devoirs en ne publiant pas souvent sur ce blog ces derniers temps (mais vu que je vois pas vraiment Pôle Emploi bah j’ai moins de choses à raconter sur leur attitude).

Bref, hier, j’ai tenté le super concours de la Police Nationale dont tout le monde parlait depuis des mois et qui promettait plus de places que de candidats à les attendre (sauf qu’au final, on était 37000 candidats d’après les syndicats, 35000 d’après la police, pour 2000 posteswhistling_by_mirz123-d38rkkk).

C’est donc ainsi qu’hier j’ai du quitter le boulot en avance pour faire mes deux heures et demi de route pour me rendre au lieu de la convocation – une salle des fêtes…

berlioz
Levée 4h, rentrée 23h, j’ai aimé mon lit comme jamais…

 

Bref, j’arrive, pas de place de parking, normal…Ils vérifient nos convocations,nos identités avec « c’est votre vrai nom? » Non, non, ça c’est ma fausse carte pour consommer de l’alcool en boite…

On s’installe, trois par table, t’as pas intérêt à battre des ailes. On fait connaissance avec mes voisins. Ils sont en école de gendarmerie ou militaire, ils font ce concours depuis plus d’un an, c’est parfois la troisième fois qu’ils le passent; et jamais ils ne sont allés dans la deuxième partie. Je ne me sens pas à ma place et le reste va me donner raison.

On nous explique qu’on ne pourra pas sortir avant 20h00… youhou impatient_by_mirz123-d4dh7a5.

La première partie du test me rappelle fortement les exos de Pôle Emploi pour l’AFPA puis le test de psycho… « Vous vous faites facilement des amis? Plutôt d’accord? » euh… non, je vis en ermite avec mes chats et tout va bien.

Pause! Je bois, je discute avec d’autres personnes et j’apprends qu’en fait il y a un centre d’examen plus près de chez moi, mais non… Il a fallu qu’on m’envoie au plus loin, un jour de semaine, alors qu’on bosse rebel_emote_by_mirz123-d5a4mmh.

Quand on rentre ils perdent du temps à faire l’appel, la fin de l’épreuve sera donc à 20h08 et pas 20h… Bah oui quand on peut faire durer le plaisir…

Je regarde le sujet et me lance, après tout, rien à perdre mais le cœur n’y est pas. Je n’ai absolument pas envie de faire ce boulot et les gens autour de moi ne font que me le confirmer, c’est une ambiance que je n’aime pas (et une mentalité pour certains…J’espère qu’ils ne l’auront pas non plus pour notre sécurité à tous). J’avais fini longtemps en avance, je me suis servie de mon brouillon pour écrire autre chose, ça m’a libérée.

bonus point
Aucune chance pour moi ^^

En gros j’aurai pu dire que cette journée a été une perte de temps et d’argent (entre l’essence et l’heure de boulot en moins), mais ça m’a surtout permis de me rendre compte que, pour la première fois depuis que je travaille, j’aime mon boulot et je suis triste à l’idée que ça se finira en juin/juillet feeling_blue_by_mirz123-d4mcyjm.

Concernant le concours, si jamais, ils devaient me rappeler (le Destin est parfois cruel…) je déclinerai parce que ce métier n’est pas pour moi.