De précaire en précaire

Durant une de mes soirées « j’essaye de me sociabiliser, je vais chez des amis » (avouez que j’ai des soirées à thème sympa give_cupcake___nano26_by_mirz123-d5msqnn), j’ai donc rencontré d’autres êtres humains venant d’horizons différents et avec des parcours professionnels variés.

Je ne sais plus comment nous en sommes arrivés à parler de ma recherche de travail (et de l’inutilité totale de Pôle Emploi), mais je crois que c’est un peu un sujet bateau entre individus pour lancer une conversation et sympathiser (et ça a été le cas donc quelque part c’est que ça marche quand on tombe sur des gens intelligents).

Bref on m’a donné des adresses où postuler en me précisant tout de même que c’était des CDD (mais pas trop long). Evidemment on m’a reconseillé de l’intérim mais c’est pareil, c’est du provisoire par définition. Puis au final on m’a dit de redonner des cours particuliers en CESU (ayant bossé pour une grosse enseigne de cours particuliers et en indépendant, je sais que c’est quelque chose de très aléatoire).

bob
Moi quand je pense à mon avenir…

Bien entendu je n’en veux pas aux gens qui me donnent des conseils, tant que c’est gentil et respectueux – et si en plus ça vient de quelqu’un qui galère aussi… -, et évidemment, je vais postuler parce que je n’ai pas le choix et qu’il faut travailler pour s’en sortir, même en enchaînant les CDD, les contrats de trois fois rien, faire des piges, des CESU, …

On m’a bien fait comprendre que le CDI c’était une utopie et que la précarité serait le maître mot sauf que moi je vois surtout mon prêt étudiant à rembourser (alors que je n’ai pas de boulot après ces études), aucune indépendance car je ne peux toujours pas prendre un logement à moi avec ces contrats précaires, et aucun avenir.shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

C’est ça le plus dur, aucun avenir writers

Publicités

2 réflexions sur “De précaire en précaire

  1. Je ne supporte même plus les conseils, même lorsqu’ils sont « gentils », derrière il y a toujours l’insinuation comme quoi tu ne sais pas chercher toute seule et que donc il faut te guider, te conseiller, te prendre par la main, te prendre pour une conne :/
    Mais en soi ils ont raison… décrocher un CDI c’est devenu comme rêver d’être un super-héros, impossible. Génération précaires…

    J'aime

    • Oui évidemment on a toujours l’impression d’être un peu pris pour un idiot avec le « tu as essayé là? » force est de constater que j’avais pas essayé « là » mais je ne me fais pas trop d’illusions, ce ne sont que des boulot d’été.
      Dur de voir de quoi demain sera fait :/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s