Incapable

C’est le mot qui revient le plus quand on parle d’emplois à la maison.

Depuis que je sais que j’ai réussi l’écrit du concours et que je refuse d’aller passer les trois épreuves restantes, parce que je ne pense pas pouvoir trouver ma place là-bas; ma mère n’arrête pas.

Je suis donc une incapable

week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc

  • INCAPABLE d’avoir un travail
  • INCAPABLE de résister à la moindre pression
  • INCAPABLE de m’en sortir
  • INCAPABLE de lui répondre pour lui dire ce que je vais faire

INCAPABLE INCAPABLE INCAPABLE INCAPABLE INCAPABLE INCAPABLE INCAPABLE INCAPABLE

Le mot résonne en boucle dans ma tête depuis ce matin. Je suis INCAPABLE. Je ne peux pas répondre à sa question: « Mais dis moi ce que tu vas faire! »

Je ne sais pas ce que je peux faire. Je ne sais pas ce que je veux faire. Mais je refuse d’avoir à continuer dans un chemin qui n’est pas pour moi. Ce concours était une erreur depuis le début, et je suis déçue d’avoir eu les écrits. Déçue, oui. Parce que c’est un métier qui ne me convient pas. Un milieu qui ne me plaît pas. Et je ne peux pas travailler comme ça (sinon je serai restée dans le centre d’appels).

Alors oui, je suis sans doute une INCAPABLE.

Une incapable qui a eu son Bac général avec mention (parce qu’on lui avait dit de le faire), une incapable qui a une Licence à la fac (parce que c’était la voie royale pour ne pas être au chômage), une incapable qui a un cv qui ne ressemble à rien tellement elle a enchaîné les petits boulots « provisoires », une incapable a qui ont dit qu’elle se trouve des excuses pour ne pas avancer alors qu’on ne sait pas qu’elle a un prêt étudiant à rembourser, une incapable qui se bat avec Pôle Emploi pour avoir accès à des formations.

La Dépression face à mes derniers remparts…

Une incapable que le moindre coup du sort replonge en pleine dépression, chaque fois plus profondément et qui finit par se dire que ça ne sert pas à grand chose de garder la tête hors de l’eau.

Sur chaque vie, on devrait avoir un bouton RESET.

Publicités

8 réflexions sur “Incapable

  1. Coucou Lampy, je suis une de tes lectrices et ça fait quelques temps que je ne me sens plus légitime à te laisser des commentaires, peut-être parce-que je pense que je ne peux pas comprendre ce que tu vie ou par pudeur aussi.
    Pourtant concernant cet article c’est différent , tu n’es pas seule à vivre ça, je suis dans la même situation, je lis la déception sur le visage de mes parents depuis que je suis au chomage, et c’est comme des filets qui m’entraînent au fond du gouffre chaque jour…. J
    e le sens, je le vis et je le subis mais j’ai toujours de l’espoir, il le faut… Enfin j’en parle comme si c’était un choix, il faut continuer d’avancer, ce n’est pas une option, c’est juste ce qu’il va se passer.
    Continue en espérant le meilleur, c’est tout ce que je peux te conseiller. Je te souhaite de trouver le courage inconscient que l’on a tous.

    ***Free Hugs***

    Aimé par 1 personne

    • Merci.
      On a tous nos moments de faiblesses (c’est un peu pour ça que j’ai le blog, c’est pour sortir tout ce qui va pas et pas le garder au fond de moi). Et merci pour le câlin, les encouragements. Inconsciemment, on en a besoin. (gros courage à toi aussi).

      J'aime

  2. Ta mère me donne envie de lui ruer dans les brancards, elle me rappelle trop la mienne à une époque. Et le pire, c’est qu’à cette époque, ma mère était sans emploi depuis plusieurs années, imagine l’ironie. Bref.
    J’aurais bien envie de te conseiller quelque chose mais je ne suis que trop consciente de tous les blocages que tu as ou vas rencontrer. Et ça me désole encore plus en fait, de se dire que tu es obligée de subir une mère toxique comme ça. Ma pauvre :/

    J'aime

  3. Oh ma belle… Ta mère réagit n’importe comment, sûrement parce qu’elle a peur pour toi… Mais c’est juste la meilleure façon pour te faire plonger. Ce concours, c’était pour quel métier ?
    En tout cas tu as raison de t’écouter, si tu ne sens pas ce concours, ne va pas jusqu’au bout… Courage, je suis sûre et certaine que tu finiras par voir le bout de ce long tunnel noir…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s