Les hasards, Les rencontres

En décembre dernier, j’étais « sans stage » et je commençais franchement à me demander comment j’allais en trouver un étant donné que toutes mes tentatives se soldaient par des échecs parce que j’étais une fille, sans expérience, et pas du milieu sooooo_tired_by_mirz123-d4r35ju.

C’est l’une de mes enseignantes qui a fini par me donner un papier avec quatre noms d’exploitation en me disant de voir avec eux mais qu’ils étaient loin fingers_crossed___nanoemo14_day_12_by_mirz123-d86i48y.

J’étais un peu désespérée alors j’ai cherché les numéros et j’ai appelé en enchaînant les répondeurs et en espérant qu’on finisse par me rappeler (je suis une handicapée du téléphone alors déjà ça j’ai du prendre sur moi).

Et puis on m’a rappelée. On m’a dit que j’étais loin (haha), que ça allait me faire des kilomètres. J’ai répondu que ça n’avait aucune importance alors on m’a dit de passer pour qu’on voit. On m’a expliqué la route. J’y suis allée. faith_by_mirz123-d4ph7me Je me souviens qu’il faisait froid. Les cils des ouvriers dehors avaient gelé. On a discuté dans la laiterie. Ils m’ont dit ok.

A ce moment je ne savais pas trop où je tombais. Déjà parce qu’ils mettaient du temps à me répondre, au point que j’ai commencé mes dossiers ailleurs, et surtout j’étais angoissée lips_sealed_by_mirz123-d4129bs.

Je voulais repasser en janvier et puis la neige m’a fait annuler (vive l’image que j’avais l’impression de renvoyer) mais ils n’ont rien dit. J’ai fait signer mes conventions plus tard. Ils discutaient pas, juste le coup de tampon shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2.

C’est quand je suis arrivée au stage que tout a changé. J’étais stressée. Je décochais pas un mot mais eux m’ont intégrée dans l’équipe. J’étais la seule fille (ils ont une autre stagiaire mais pas sur mes périodes) et j’ai vite trouvé ma place dans la troupe.

Doucement j’ai pris mes marques même si je reste un peu timide sur certaines choses. Doucement j’ai commencé à sourire. Doucement j’ai commencé à être bien et à sourire un peu plus. Doucement je me suis sentie un peu revivre. warming_up_by_mirz123-d4exk2y

Si vous suivez ce blog, vous savez que j’ai fait une grosse dépression en 2015. J’ai toujours été dans le Sleen, cette déprime poétique dans laquelle on se complaît parce que c’est un joli refuge où on se sent en sécurité.

Et bien, depuis que je suis arrivée là-bas, je vais mieux. Je souris (au point que ça gêne d’autres personnes… merde on peut pas être heureux et l’afficher? En plus j’arrive même à me moquer de moi alors qu’avant je me mettais en colère). Je suis bien je crois.positivity_is_a_must_by_eyesofblack-d3r835z

Récemment je suis allée traire un week-end parce que j’avais envie (oui on s’occupe comme on peut), et il y avait le chat de l’exploitation. Du coup on m’a raconté sa petite histoire et j’ai eu un peu l’impression que tout ceux qui sont ici ou qui sont passés par ici ont la même: on est tous arrivé paumé et on nous a tendu la main. Et cette main, dans la plupart de nos cas, nous a sorti la tête de l’eau.

Et maintenant que les stages sont quasiment terminés (merci au directeur de nous supprimer des semaines comme ça), je suis triste. Triste parce que c’est devenu une grosse part de ma vie ce petit bout de ferme. Triste parce que des gens comme eux j’en retrouverai pas tous les jours. Triste parce que cette fois je ne viendrai plus tous les jours.dark_cloud_by_mirz123-d4vjcge

C’est la première fois que je suis triste en quittant un travail peut-être parce que c’est devenu un peu plus qu’un travail. Peut-être parce qu’on est trop investi émotionnellement dans certaines choses…

J’ai le cœur très lourd parce que je me sentais plus chez moi à la ferme qu’à la maison le soir. Ils vont tous me manquer énormément. Mes humains sparkle_hug_by_mirz123-d7g6gfv, mes veaux, mes laitières pet_cow_by_moraela, mes blanches, mon chat, et mon chien.

c15e7314dfb92c153d9865739399f2b3
C’est un fardeau énorme cette montagne de sentiments…

Et même s’ils m’ont dit: « Passes quand tu es dans le coin hein! » ça sera jamais plus pareil. sad_emote_by_fear_the_brilliance-d53uysy

Je ne serai plus là quand ils ramèneront de nouveaux veaux aux biberons. Je ne serai plus là pour faire la lessive parce que les autres veulent pas le faire. Je ne serai plus là pour rire avec eux, plus là pour le café de 10h. Et la ferme continuera de tourner sans moi, rodée dans ses habitudes. Mais eux ils seront toujours là avec moi parce qu’ils ont changé beaucoup de choses dans ma petite vie.hugpileplz

Alors jamais autant que maintenant je n’aurai trouvé cette phrase plus vrai:

« Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… »

Publicités

9 réflexions sur “Les hasards, Les rencontres

  1. Ca se sent tellement que tu es bien avec eux, qu’ils t’ont apporté quelque chose. Tu es mieux, ça se sent quand on te lit. Et ce bonheur de voir que tu te sens à ta place. j’espère vraiment que tu trouveras un autre endroit comme ça pour y bosser. C’est tellement ça que ça devrait être le taf : un endroit où on prend plaisir à aller, où on se sent, bien, qui nous complète. Et on emmerde les gens que ça dérange!

    Aimé par 1 personne

    • Tellement. J’ai un peu l’impression que c’est une ferme qui te répare les oiseaux tombés du nid et qui les renvoi dans le monde. Je suis triste de partir mais d’un côté ça libère la place pour quelqu’un qui aura besoin aussi.
      C’est tellement un autre monde, j’aurai voulu les rencontrer bien avant mais je crois que rien n’arrive par hasard…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s