Je ne pourrais pas faire ton boulot

(tant mieux parce que c’est le mien… whistling_by_mirz123-d38rkkk)

Hier l’une des personnes avec qui je suis obligée de cohabiter (je n’ai pas encore de logement si tu te souviens bien) m’a demandé comment c’était passée ma journée (tentative de sociabilisation basique) et au fil de l’eau j’ai raconté que certaines des vaches étaient parties et que, du coup, j’avais du me lever plus tôt pour préparer leur voyage sorry___nano14_by_mirz123-d5l27l7.

19349704_1236388639804921_8537895063139647488_n
Tentative de sociabilisation

Je vous passe les détails sur le grand soucis que pose actuellement l’industrie laitière et l’élevage de manière générale, mais force est de constater que le discours est bien ancré dans la tête de pas mal de monde puisque depuis deux mois ça n’arrête pas autour de moi. Mais hier soir j’ai eu droit à un « je ne pourrais pas faire ton boulot. » qui se voulait conclure le débat shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2. Mais la problématique est allée plus loin que la seule fin de vie des vaches puisqu’il a été question de l’attachement à nos bêtes et j’ai commencé à parler un peu plus des filles (je les appelle comme ça pet_cow_by_moraela) en mentionnant les petits trucs de chacune d’elles et je me suis rendue compte, à peu près en même temps que ma colloc, que je connaissais mes vaches mieux que ce que je ne croyais… La tâche de l’une, la tête de l’autre, le petit caractère de la suivante, les câlins préférés de celle-là, … Je sais également que le camion a amené certaines que j’appréciais mais j’en ai fait le deuil parce que c’est inéluctable.

Elle m’a répondu qu’elle confirmait qu’elle ne pourrait pas faire mon boulot avant d’enchaîner sur le sien, sur ses patients qui ne viennent plus parce que l’hiver emporte les plus faibles et j’ai compris que moi non plus je ne pourrais pas faire le sien discouraged___nanoemo14_day_by_mirz123-d85cnim. J’ai souri et je me suis endormie. Ce matin j’ai caressé mes veaux comme tous les jours. J’ai fait un câlin aux vaches qui en réclamaient, et j’ai fait ma journée.

Je ne sais pas si je peux dire que je suis bien, parce que l’idée même d’être bien m’effraie dans son caractère éphémère, mais je crois que je suis, et ce plus que je ne l’ai jamais été, à ma place…tractor

 

Publicités

6 réflexions sur “Je ne pourrais pas faire ton boulot

  1. Oui, tu as choisi un boulot pas facile mais tu t’y plais, et il faut de tout pour faire un monde comme on dit. C’est ça le truc tu as CHOISI, et c’est l’essentiel on se sent + facilement bien dans un boulot qu’on a choisi de faire que dans un boulot qu’on fait par nécessité.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s