And I’m feeling good

Que de joie et de bonheur dans ce titre non, ça change!remarkable___nano12_by_mirz123-d5kz064

Hier journée cata…OHGAWDNO__by_SmilingMuffin Tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné: il neigeait, j’étais dehors, pas moyen de sauver mes feuilles, j’ai fait comme j’ai pu pour sauver les choses mais ça sentait la cata et ça a été compliqué impatient_by_mirz123-d4dh7a5. Evidemment devant l’éleveur qui me regardait en désespoir de cause. Je l’imaginais déjà se dire qu’ils avaient envoyée la dernière des cruches, Pierre Richard en version fille-agricole. Bref hier j’étais encore dans le « je veux rentrer » sorry___nano14_by_mirz123-d5l27l7. Tellement de galère et de chaos. Les stylos qui gèlent, l’eau qui rend impossible d’écrire sur mes feuilles, pas de cartons pour le papier carbone. Et puis la voiture qui bip parce que l’essence ne va pas non plus alors que tu es au bout du monde… Au bout de ton monde…week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc Bref quand ça veut pas… D’autant que les horaires sont toujours compliqués et que je dors mal de peur de pas réussir à me lever. En bref rien ne semblait aller… Et je m’enfermais dans ma solitude et mon envie de rentrer chez moi… Dans mon système et de retrouver mon train train…tractor

Et pourtant.

13266675_1080422755345705_1207691121_n

Pourtant ce matin au travail ça a été sparkle_hug_by_mirz123-d7g6gfv. Déjà mon panier ne s’est pas renversé dans la voiture, ensuite je n’étais pas sous la bruine/neige mais dans le bâtiment, et surtout, j’étais avec quelqu’un de sympa qui partageait ma philosophie agricole et ma conception de la filière lait pet_cow_by_moraela. Juste parfait. Rien de tel pour recharger les batteries que de pouvoir échanger avec les gens sans avoir l’air d’être une courge comme c’est le cas assez régulièrement, j’ai l’impression avec, moi.

Ce matin ça va, alors je me devais de le faire partager parce qu’il faut aussi dire quand on se sent bien et c’est le cas. Ce matin je me sens bien. swoon_by_mirz123-d4v35ud

Publicités

Lost in translation

Hier j’ai perdu un de mes chats… week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc Vraiment j’ai cru que je ne la retrouverai jamais et qu’il était dehors alors que cette enflure mon chat préféré était juste couché derrière les dvds et devait dormir du sommeil du juste après avoir fait 6h de route…impatient_by_mirz123-d4dh7a5

Pendant que je courais partout à le chercher j’ai réalisé qu’ici je ne serai jamais bien discouraged___nanoemo14_day_by_mirz123-d85cnim. Parce que si j’avais quitté l’appartement avant le drame c’était pour essayer de trouver un endroit où monter à cheval et j’ai déchanté dispaointed. Pas possible. C’est impossible. Pour moi c’est important d’avoir ma bulle d’oxygène, mon monde à moi, un endroit où je puisse me ressourcer mais visiblement ici c’est pas possible.e5e4c37771744d0b028d9631cf782336-d370m8d

13819707_1205424592822410_436258402_n
A la recherche d’une place pour moi…

Et comme si mon corps ne voulait pas y mettre du sien il m’a déjà envoyée visiter le système médical du coin sickies_by_mirz123-d4qalip. Prise de sang, piqûre, et examens… Comme si le corps voulait dire stop à ce que la tête lui impose. Il faut dire que je n’ai pas eu beaucoup de temps pour moi depuis que j’ai quitté mon autre job.

Et pourtant j’ai déjà pris ma décision pour ce boulot je crois… CDI ou pas, si je tiens la durée du contrat ils ne me verront pas plus longtemps. Je suis presque à demander des antidépresseurs au docteur parce que ça ne va pas. Je m’effondre pour tout. Tumble_by_Zareste

En plus que dire de l’ambiance au travail qui n’arrange rien… shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

Et je vois quoi? Qu’un ouvrier agricole (mon ancien boulot en gros) gagne plus que moi pour un boulot bien plus agréable où je faisais de gros horaires mais ça ne me gênait pas…feeling_blue_by_mirz123-d4mcyjm

Je n’aurai jamais du descendre de mon tracteur, là haut au moins j’étais heureuse…tractor

Hors du temps

Déjà presque une semaine de remplacement à la ferme et j’ai commencé à prendre mes marques dans la vie de tous les jours (car je dors chez mes employeurs) et sur les machines tractor.

Déjà une semaine que je ne compte plus les heures. Je sais qu’à 7h je suis debout, à 7h30 j’ai avalé de quoi tenir jusqu’à midi waiting_for_the_pot___13_nanoemo__4_by_mirz123-d6t00r8 et je m’enfonce dans la routine de la vie sur l’exploitationpet_cow_by_moraela. Il y a toujours quelque chose à faire et j’ai rarement le temps de répondre au téléphone même si je le consulte de temps en temps, souvent quand je change de tâche et encore. Ici il y a toujours quelque chose à faire et tout est rythmé par les traites des vaches, première chose que l’on fait le matin, dernière que l’on fait le soir.

17793402_10155556440686874_1081308797_n

J’aime.swoon_by_mirz123-d4v35ud J’aime je n’ai pas l’impression d’être au travail et pourtant je suis fatiguée physiquement par les journées mais même en pause je cherche des choses à faire, à avancer. Il faut débroussailler, ranger les fourrages, faucher, … Et vivre sur place empêche de couper avec le boulot sleep_by_mirz123-d7d3y5t. J’aime parce que je ne suis au courant de rien. L’actualité je l’entend vaguement le matin quand je comate devant le café, parfois à midi, et c’est terminé. Ici on vit au rythme des vaches et des activités des champs. On ne consulte pas les journaux mais les sites de météo. On s’inquiète quand les nuages sont menaçants mais on rit aussi quand on va aider les voisins. C’est une vraie parenthèse hors du temps et c’est très agréable de pas être constamment pollués par les infos reading_by_pjuk-d4as71e.

Au final, quand je vois les actualités et que je rattrape mon retard (entre 22h30 et 23h le soir en général, et encore, en lisant en diagonal l’édito du Monde), je suis bien contente de vivre là même si la ferme ce n’est pas tout rose.

J’ai aussi la possibilité de comparer ce que je vis avec les jobs des filles de l’exploitant et j’avoue que, pour rien au monde, je ne retournerai dans le « civilisé »pouty_lip_emote_by_mirz123-d4yren1. Comme je l’ai dit à un autre qui vient prêter main forte de temps en temps et qui trouvait qu’une fille n’avait pas sa place là: « Ici je suis à ma place. » whistling_by_mirz123-d38rkkk.

Je terminerai sur ces notes:

C’est déjà l’aube sur ta cambrousse
T’enfile tes bottes, ta salopette
Le petit-dej’ est pris sur le pouce
C’est ta routine sept jours sur sept
On peut pas dire que t’es à la bourre
Toi tu connais pas le horaires
Gauvain Sers – Sur ton tracteur

La dépression touche aussi les chômeurs

J’ai l’impression que le suicide c’est quelque chose qu’on met en avant pour montrer des conditions de travail difficiles (là comme ça on pensera aux agriculteurs, aux infirmières, et aux employés de chez certains opérateursread_paper_emote_by_mirz123-d39qiif). Une sorte d’échelle d’évaluation.

« C’est un métier difficile, y’en a encore un qui s’est foutu en l’air. »

C’est bien, ça donne l’impression que ça légitime le droit de dire quel métier est délicat sauf que dans toutes les professions on trouve des gens qui ne vont pas biensad_emote_by_fear_the_brilliance-d53uysy.

Sauf qu’évidemment, toi, toi qui est au chômage et qu’on essaye de dissuader pour ton bien de cette voie. Toi tu ne dis rien. Tu es sans emploi, même pas chômeuse, non tu es ce résidu de la société, ce déchet qu’on montre du doigt tous les jours shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2. Cette assistée qui va quémander 470€ de RSA parce qu’elle n’est pas foutue de trouver un travail. Tu es la nana qui encaisse les remarques avec le sourire en hochant la tête quand tu entends:

« Il vaut mieux vivre chez ses parents avec un salaire à temps plein qui tombe (celui de tes parents) et bosser trois heures à droite à gauche que de faire ce boulot. »

Sauf que ce qu’ils ne peuvent pas comprendre c’est cette douleur, cette honte. Cette impression de n’être qu’un déchet discouraged___nanoemo14_day_by_mirz123-d85cnim. Cette envie parfois, non pas de se jeter sous un camion, mais de ne pas l’éviter s’il venait à croiser notre route lips_sealed_by_mirz123-d4129bs.

89a69a5755395bbeb8e5830a96be1c00

Les gens se trompent de combat…i_dont_think_so_by_mirz123-d38jddj Plutôt que de chercher à savoir qui a le métier le plus dur, qui est le plus malheureux, il faudrait se demander comment faire pour changer les choses. Mais apparemment tout est dans celui qui bosse le plus dur pour des clopinettes alors que c’est d’une détresse morale généralisée qu’on parle.e5e4c37771744d0b028d9631cf782336-d370m8d

Alors oui, je vais être crue, je vais être franche, et je vous le dis:

Les chômeurs se suicident aussi…

et ce n’est pas parce qu’on est sans emploi qu’on est moins légitime à la dépression (j’oserai d’ailleurs rappeler que la dépression est une maladie et pas un « je me rends intéressant comme certains me l’avaient affirmé cette année).

Oui j’ai fait 2x6h de route pour rien, encore et je suis agacée du discours de certains… zombie_revamp_by_mirz123-d3jtxbz

Ma vie, mon corps, mes envies

Depuis que les autres savent que je n’ai plus personne dans ma vie c’est un peu le festival: on essaye de me caser avec les copains, les potes, voir mon propre patron (oui il est un peu vieux mais il a déjà l’entreprise!)…sulking_by_mirz123-d3i7tfw

C’est lourd, c’est pesant, et ça te ramène à une vision rétrograde de la femme qui n’existe qu’au travers d’un homme.

C’est d’autant plus galère que cette année j’ai eu droit à un peu tout et n’importe quoi niveau séduction d’un homme de ma classe. Le jeu du « je te veux, j’hésite, mais tu n’as pas le droit de voir d’autres personnes tant que je suis pas sûr de moi… et même quand je suis sûr, en fait tu peux pas voir les autres hommes. ». not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c Avec son lot de crises de jalousie alors qu’à aucun moment nous n’avons été ensemble (mais le lot de reproches des autres qui disent que je lui ai laissé croire que… et alors? On évolue en 10 mois…).

Lorsque nous sortons avec nos enseignants, et même en cours, j’ai droit à des: « Pourquoi tu ne mets pas une jupe? », « C’est mieux quand c’est toi au milieu, tu as des plus belles cuisses. »… lourd…impatient_by_mirz123-d4dh7a5

17806858_10210901768014725_1543794425_n
La solution pour ne plus les entendre?

Bref hier nous étions sur une grosse manifestation avec notre petit groupe et les mecs étaient parti jouer pour gagner une casquette quand nous avons décidé de nous asseoir avec l’autre fille de la formation. Nous avons trouvé une table devant un stand et là:

« Mesdemoiselles pourquoi vous êtes vous assise là? » Les vendeurs du stand qui causaient entre eux derrière nous ont commencé à s’intéresser à nous.

« Parce qu’on est fatiguées. » j’ai répondu.

Ils disent qu’on peut rester et commencent à nous proposer un verre, puis une nuit chez eux, dans leur lit. On décline le premier, on casse un peu le second. ça se finit quand un des mecs dit à ma camarade qu’elle va perdre son téléphone et qu’elle lui répond que son regard est mal placé s’il peut le voir.snooty___nano6_by_mirz123-d5kas9h Nos camarades masculins arrivent. Silence. On part avec eux.

Bilan de la journée: on m’aura proposé deux fois d’aller dans les bois pour tirer un coup… (classe… très classe…not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c), j’aurai été draguée avec ma camarade par un groupe de gros beaufs impatient_by_mirz123-d4dh7a5, et le seul homme à qui j’aurai voulu parler, je n’ai pas pu l’aborder parce qu’il a fallu privilégier la diplomatie avec celui qui ne sait pas ce qu’il veut (mais moi qui veut pas il s’en fou) au détriment de ce que je voulais…e5e4c37771744d0b028d9631cf782336-d370m8d

Et en rentrant ma mère qui me dit: « Tu sais même celui à qui tu voulais parler il cherche la même chose… ».

Je ne sais pas… Mais des fois j’ai juste envie d’espérer que tous les mecs sont pas de gros idiots… Et que celui qui a répondu à mon courrier (oui j’avais qu’une adresse…) en m’envoyant un texto, c’est pas le même…depressed_emote_by_petra1999-d7c7gaz

Ce diplôme que je n’aurai pas…

Je crois que j’avais déjà parlé du fait que j’avais appris après mon inscription que ce diplôme je ne l’aurai qu’à la condition d’avoir travaillé un an à temps plein durant les cinq années le précédent ou le suivant (c’est ici).

Avec mes fiches de paies, j’avais calculé qu’il me restait un peu plus de deux mois pour atteindre un temps plein avec mes cinq années de précarité. La région en a décidé autrement puisque d’après elle, les cours particuliers et le fait de faire la pige ne comptent pas remarkable___nano12_by_mirz123-d5kz064. Voilà. D’un côté je dois déclarer mes revenus aux impôts (j’ai reçu la déclaration hier) et de l’autre on me dit que ça compte pas. Donc, étant donné que ça ne compte pas, je me retrouve avec huit mois à trouver à temps plein.

Compte tenu de mon passé pro autant vous dire que pour moi c’est terminé. Je n’aurai jamais huit mois à temps plein en cinq ans. week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc

Et le directeur qui me fait: « de toute façon, tu n’avais pas prévu de t’installer tout de suite. ». Bah si, ou juste après un court passage en Angleterre, sauf que là c’est terminé pour les deux car le salariat doit-être effectué en France. Tous mes projets sont partis en fumée en un instant. nero_fiddling___emote_by_mirz123-d2y5ymr

Le pire dans l’histoire? Les profs me félicitent pour mes dossiers, ramassent mes exercices pour servir d’exemples l’année prochaine… Quand j’aurai tout validé, je n’aurai PAS le diplôme… Et quand les autres iront boire et faire la fête, ça aura un goût amer pour moi parce que je ne l’aurai pas et que ça ne dépend pas de moi…

17793132_10154825407973110_515588096_n
Lui n’ont plus ne doit pas avoir un an de travail à temps plein

Si on m’avait prévenu avant, j’aurai fait le BTS parce que MOI j’ai le bac et que je pouvais prétendre y aller _melancholy__by_mirz123-d2zprjj.

D’ailleurs pour la petite histoire, j’ai financé ma formation avec mon chômage… Ce qui veut dire que quand elle se terminera je n’aurai plus droit à rien là où d’autres l’ont fait financer par la région.

Le côté merveilleux c’est que ce diplôme j’aurai la théorie mais jamais il ne pourra figurer sur mon cv puisque je n’aurai pas le carton qui le prouve…enlightenment_by_kitlightning-d62s1ed

Merci Pôle Emploi, merci le CFA, merci aussi la Région pour cette condition à la con. d9ba9003292ee54c1b40c7f989413d67-d4o5ol2

Tout ce que je retiens c’est qu’on ne se sort jamais la tête de l’eau et que plus on se débat, plus on s’entraîne vers le fond dark_cloud_by_mirz123-d4vjcge.

Survivre à son CDD à temps partiel

Voilà dix jours que je suis à nouveau sans emploi et que je n’ai plus de revenus du tout étant donné que mon ex-patron n’a toujours pas terminé de me donner mes documents attestant de la fin du contrat (ni toutes mes fiches de paie…) cutie_irked___13_nanoemo__15_by_mirz123-d6ub4d5. Du coup, me voilà comme une andouille sans RSA (car pour la CAF, avec mon temps partiel, je touchais trop pour prétendre à un complément…), et sans chômage (parce que pas les documents pour réclamer des clopinettes pour un remplacement de congé maternité…).

Alors évidemment je me pose des questions et surtout la question: Pourquoi travailler à temps partiel?

13480330_1047175972043538_597097515_n
Ton contrat à temps partiel en CDD…

Avec cet emploi qui a duré quatre mois, j’ai perdu mon droit au RSA pour moins qu’un temps plein au SMIC et je suis plantée le bec dans l’eau à voir comment je vivre les mois d’été avec rien du tout parce que, clairement, j’ai pas amassé une fortune.

Même si mon ex-patron finit par se réveiller (à grand coup d’AR), je n’aurai pas un chômage mirobolant.

Alors la prochaine fois qu’on me proposera un temps partiel, je crois que je vais réfléchir à deux fois avant de l’accepter. Déjà, parce que je n’ai connu quasiment que ce genre de contrats (entre les baby-sitting, l’aide aux devoirs, …). Je n’ai eu qu’une fois un temps plein dont je n’ai « profité » que trois jours (voir mes articles sur le centre d’appels) car la formation n’était pas rémunérée au SMIC pour les employés qui allaient craquer.

Franchement, il faut arrêter de nous dire de tout accepter parce que c’est mieux que rien… Le mieux que rien ici, m’a fait gagner à peine plus qu’un RSA pour devoir vivre trois mois sans revenus. i_m_a_bomb_by_burgerbunny-d7guc92

Je ne vois toujours pas comment on peut vivre, prendre son envol, avoir un logement, quand on ne sait même pas comment on va manger demain…impatient_by_mirz123-d4dh7a5

Et si je regarde pour me former sans Pôle Emploi (rapport à ma psy que je dois voir bientôt), je retombe dans: « formation = suppression du RSA »… donc impossible. Impossible d’évoluer alors?  shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

Pas de renouvellement

Apparemment, je n’aurai pas le loisir de voir mon contrat prolongé un peu plus loin que prévu.writers

Comment je l’ai appris? En ouvrant le courrier, comme tous les jours. Aujourd’hui il y avait un cv et un petit mot: « Pour ce dont on a parlé l’autre jour. ».

Le hic c’est que le cv est clairement tourné pour convoité mon poste. Je l’ai quand même posé sur le bureau du patron, l’air de rien mais ça m’a un peu minée.

12678542_10206255361606702_155511871_n
C’est moche de se venger

Qu’il ne veuille pas me reconduire, je m’en moque un peu. On se parle peu et ça devient de pire en pire niveau condition de travail. J’ai l’impression de tenter de maintenir ma tête hors de l’eau tant bien que mal. Ce qui m’embête en fait, c’est d’apprendre qu’il en parle autour de lui, et du coup, des gens qui me parlent, m’appellent, me font des « sourires », se pointent pour discuter et en fait me piquent mon taff et je suis le dindon de la farce.

Tant mieux… J’ai besoin de vacances aussi et je vais pouvoir retrouver Pôle Emploi.jok

T’as trouvé la planque

« Ah non mais toi là, avec ton taff, t’as trouvé la planque! » Sherlock_Holmes_emote_by_Mirz123

ça c’est la réflexion que j’ai eu hier, de la part d’amis (et des gens gentils, pas ceux qui te disent que tes rêves c’est de la merde) qui pensaient me faire un compliment (ou une remarque gentille).

giphysh
Le « travail » me rend un peu dingue aussi Jack…

Pourquoi la planque? Parce que je bosse à temps partiel, trois heures dans la journée et que mon patron me paye pareil peu importe le nombre d’heures que je fais réellement dans le mois (et vu qu’il est assez souvent absent et que dans ce cas je viens un peu comme il veut pour répondre au téléphone bah c’est vrai que ça fait un payé à rien faire).

C’est vrai que, vu de loin, ça peut paraître sympa, sauf que… sauf que bah niveau épanouissement au travail c’est un peu proche du 0 absolu _melancholy__by_mirz123-d2zprjj. Et puis surtout, j’ai un patron qui est sympa (dans l’ensemble j’ai des remarques mais je viens pas trop la boule au ventre et j’ai pas de chiffres à faire), mais qui pense à trop de choses (on va dire ça comme ça) et que je dois relancer constamment sur tout parce que c’est moi qui me fait taper dessus par les clients qui attendent les réponses (là par exemple j’attends des réponses depuis dix jours, ça devient un peu urgent et lui dire que c’est moi le soucis).

Je vais pas me plaindre, j’ai un emploi. Oui. Et bientôt il se termine (happy_run_away___nano7_by_mirz123-d5knhle) et je ne sais pas non plu si je serai reconduite pour un mois ou pas. Histoire de bien me laisser dans l’attente et m’empêcher de postuler correctement à d’autres offres (même si c’est un peu le désert ces derniers temps).

Alors oui, c’est la planque. Oui, je donne pas l’impression de faire grand chose, mais c’est pas pour autant que c’est fun. Le seul côté fun, c’est que j’ai mes après-midi de libres.

Il n’y a pas de « planque ». Je continue de croire que le mieux c’est de faire un boulot qu’on aime cheerplzparce que sinon… planque ou pas, on s’ennuie et on finit par déprimer (et pourtant j’aime bien ce travail dans l’absolu).

Et après?

Voilà, dans un mois, peut-être deux; je retournerai pointer à Pôle Emploi et affronter à nouveau Dolores. Rien que cette pensée me fait peur car, désormais, elle va vouloir me coller des formations de secrétaire et je ne sais même pas si je pourrai refuser.sooooo_tired_by_mirz123-d4r35ju

Pourquoi? Parce que j’ai peur de redevenir inactive. En fait, c’est presque une honte.

Mon contrat n’est pas encore terminé que j’ai déjà mes amis qui font:

  • « Tu es sûre qu’elle revient au moins? Si ça se trouve elle va vouloir prendre son congé de trois ans. » Elle reviendra, c’était convenu et ce n’est pas le genre à laisser sa place. Et je n’en voudrait pas.
  • « Des pistes pour la suite? » (celle là on me la pose depuis mars alors que mon contrat se termine soit en juin, soit en juillet). Oui, bien sûr, souvent les entreprises recrutent avec quatre mois d’avance, c’est bien connu.

Je me retrouve donc, à nouveau, à me demander de quoi demain sera fait car je ne toucherai pas de chômage pour mes pauvres heures travaillées (ou si peu). Je n’aurai pas le temps de me retourner run_away_emote_by_mirz123-d3gy2bu.

J’avais envisagé des formations, mais non-financées, avec sélection payantes.

Du coup, je regarde mon ami, Pôle Emploi, et ses copains Indeed & co. Bref, je reprend mes prospections et c’est pas folichon thinking_hard_by_mirz123-d3i9rn0.

  • Le call-center recrute toujours à bloc. Sur une quarantaine d’annonces, il en avait trente. Il n’en restait donc que dix d’à peu près exploitables.
  • Supprimons les commerciaux non salariés et il ne reste plus que les baby-sitters.

Je ne sais pas vous, mais moi ça me déprime… Alors je vais retourner éplucher le catalogue de l’AFPA avec Dolores et son sourire triomphant mais d’abord, je vais aller demander du Xanax à mon médecin traitant, je crois que je vais en avoir besoin.

happy-pills
Les pilules pour faire semblant d’aller bien.