Examens terminés

Enfin… Hier je mettais le point final aux dix derniers jours d’oraux de la formationwriting_by_mirz123-d4nnlfu. Ouf. Tout semble passer sans soucis. Je ne vais pas en remédiation (c’est le joli nom pour les rattrapages). Nous sommes 2 adultes, 3 si on compte les apprentis sur une dizaine de personnes en formation à ne pas y aller. J’en fais parti, c’était l’objectif 7ec9fa622982d1bba638cdcdee0461db-d67zt4h. Je vous passe la magnifique réflexion à laquelle j’ai eu droit hier – certes sur le ton de l’humour… – : « Vous n’avez pas couché pour l’avoir tout de même ? ». Amusant de constater que si j’avais été un homme, on ne me l’aurait pas posée celle là…sulking_by_mirz123-d3i7tfw

Maintenant… maintenant je me retrouve donc seule en classe. Pas faute d’avoir tenté (et cru) à la carte du stage jusqu’au bout… Soutenue par mes professeurs mais refusés par le directeur. Non, je devrai rester sur les bancs du CFA jusqu’à la fin. Seule sad_emote_by_fear_the_brilliance-d53uysy. Les autres n’étant pas financés par la région (ou se moquant du financement parce qu’ils ont d’autres sources de revenus)… Je suis donc condamnée à m’asseoir sur une chaise et à aller en sortie avec les classes de bac et ceux de niveau CAP.  J’adore faire garderie.narrow_eyes___nanoemo14_day_4_by_mirz123-d858hlr

Quand les professeurs ont voulu parler avec le directeur de mon « cas », il a débarqué en classe pour dire, devant tous les autres: « Tu comptes faire quoi après ta formation? Parce que je te rappelle que tu n’as pas assez travaillé pour l’avoir le diplôme. Hein, non mais je te le rappelle, tu dois travailler 8 mois à temps plein. ». C’était gratuit, c’était méchant. Il n’a parlé à personne d’autre et il est reparti.

17807135_10154399691088093_267155997_n
J’ai dit NON!

J’ai déjà parlé de la bêtise de cette condition suspensive… Un an de travail à temps plein ces cinq dernières années pour avoir le diplôme…sorry___nano14_by_mirz123-d5l27l7 Ridicule quand on se réoriente parce qu’on n’a pas de travail et encore plus ridicule quand on sait qu’on ne m’a pas compté mes petits contrats à temps partiels… Les emplois précaires ne comptent pas comme du boulot…shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

Enfin… C’est moche de taper là dessus parce que… Parce que quoi d’ailleurs ? J’ai toujours eu l’impression que le directeur avait du mal avec moi. Je débarquais de nul part et d’un milieu qui n’est pas spécialement assimilé avec l’agriculture. Tout au long de l’année j’ai tracé ma route et j’ai réussi à m’imposer mais manifestement ça ne lui allait pas.scratch_head_by_mirz123-d4hndrt Jamais il ne m’a aidée à trouver un stage (alors que pour d’autres si), jamais il ne m’a proposé un job (alors qu’il en a placé plusieurs), mais toujours la petite réflexion mauvaise, et ce dernier point… Pas de stage. Soit disant qu’on a des heures de stage prévues. Amusant non? Je crois pourtant vous avoir déjà parlé du fait qu’il en avait annulées? Sachez donc que pour certains camarades, il en avait aussi rajoutées… Je dois justifier de semaines de 32h de cours… J’ai tourné à 37h toute l’année, sans congés autre que Noël. La semaine de congés qu’il voulait nous proposer, on l’a passée en stage vu que l’autre semaine avait disparue. A une semaine des dossiers c’était short et minable sachant qu’on avait les pratiques à réaliser.shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2

Je garderai un souvenir en demi-teinte de cette année. Autant j’ai apprécié ce que je faisaistractor. J’ai vraiment eu l’impression de trouver à m’épanouir dans ce mon travail (compta, gestion, animaux), j’étais bien sur l’exploitation (et j’ai apparemment compté un peu pink_love_iii_by_lucinhae-d4bnndh), mais alors le CFA… si j’y ai rencontré des gens biens (profs comme camarades avec qui j’espère garder contact), j’ai aussi vécu un enfer sans nom entre coup bas de l’administration avec nous comme entre eux, impression d’être moins que rien, sexisme, et cette tendance à toujours tenter de bloquer toute envie d’avancer… not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c

Maintenant c’est presque fini. Dans dix jours je serai à nouveau au chômage mais cette fois je pourrais dire à Dolores (ma psy du travail chez PE si tu as suivi) que j’ai réussi et ça malgré elle. Et même pire… Je sais ce que je veux.happy_clap_cutie_emote_by_mirz123-d5wpcer

 

Publicités

Il y en a qui ne le méritent pas

« Il y en a qui l’ont alors qu’ils ne le méritent pas… »

Voilà la phrase qui est ressortie après l’un des oraux de la semaine dernière (la phrase concernait la validation de l’oral, pas le diplôme étant donné que nous sommes encore en plein dans les épreuves writing_emote_by_mirz123-d3ecsxz).

Cette phrase m’était en partie destinée vu que je suis une de ces personnes qui avaient validé le dossier quelques heures plus tôt sans soucis. Mais apparemment au lieu de se réjouir de la réussite des autres certains se complaisent à ruminer (avouez que l’image est belle pet_cow_by_moraela) leur rancœur alors qu’ils auraient pu l’avoir s’ils avaient écouté les conseils mais se plaindre, accuser le prof ou les camarades, et dévaloriser le travail des autres c’est tellement plus simple…Sherlock_Holmes_emote_by_Mirz123

Et cette réflexion m’a blessée parce qu’elle m’était destinée…

17198233_794053020749069_470272604_n
Cet instant où tu discutais avec ta voisine et que tu as entendu ce méchant sous entendu…

Pourquoi est-ce que je ne mériterai pas de valider ce dossier?sulking_by_mirz123-d3i7tfw Parce que je ne suis pas issue du milieu? Parce qu’on mon travail n’était pas bon? Parce que j’ai refusé de continuer de jouer le jeu du pauvre martyr avec lui en le confortant dans son idée qu’il était une victime universelle? not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c

En quoi suis-je moins légitime qu’un autre?thinking_hard_by_mirz123-d3i9rn0 Sincèrement, j’ai fini par en parler avec des camarades de classe qui avaient, eux aussi, entendu la réflexion et qui m’ont dit: « Il n’a qu’à le lire ton, et tes d’ailleurs, dossiers et il verra pourquoi toi tu l’as et que lui doit aller aux rattrapages… ça a bien assez crié pendant qu’il passait. Il se braque au lieu d’écouter les conseils. »

Encore un peu et il dira que c’est parce que je suis une fille et que le prof a pitié…

17690697_1356322554424323_1013896029_n
Désolée mais je suis une princesse qui n’a besoin de personne…

Au final, ça ne me touche plus autant emote_pageant_round_2_entry_by_mirz123-d3isii4. C’est le commentaire d’un déçu qui n’arrive pas à se reprendre en main. Je dois laisser ça de côté et valider mes deux dernières épreuves noyées au milieu des cours (parce que nous laisser potasser ça aurait sans doute été trop facile) reading_by_pjuk-d4as71e. De plus j’ai eu la surprise de voir qu’on avait zappé ma demande de stage pour… me mettre sur des sorties avec le lycée. Formidable. Condamnée à rester seule avec les classes d’insertion et les seconde pro… Seule parce que les autres sont aux moissonstractor. De quoi bader (mais moi je suis financée par la région maintenant vu que j’ai épuisée mes droits au chômage et elle me paye au demi-mois pour être sure que je vienne apparemment…).

Vivement la fin et la suite (même si ce n’est, pour l’instant, que l’ébauche d’un peu de boulot en août…cheerplz) mais Pôle Emploi ne m’oublie pas, il m’a gentiment contactée pour me dire de ne pas oublier de me réinscrire… au cas où… Mais après ça on dira que je ne le mérite pas… whistling_by_mirz123-d38rkkk

 

 

J’aurai voulu

Hier je suis allée récupérer mes papiers au stage. Dernière fois que j’avais une raison de m’y rendre en fait dispaointed. Et tout le monde était occupé. Normal.

Cette dernière semaine de stage a été étrange _melancholy__by_mirz123-d2zprjj. Au final je n’ai quasiment rien fait. J’étais là sans l’être parce que c’était les foins, parce qu’on avait pas besoin de moi sauf le soir pour les biberons parce qu’ils n’étaient pas là (étrange solitude…).

Et la conclusion a été dans la même veine.  Cette impression qu’ils ne voulaient pas me faire perdre mon temps et qu’on expédiait un peu tout même si c’était toujours avec le sourire alors qu’aller les voir ça a été ma bouteille d’oxygène durant des mois sad_emote_by_fear_the_brilliance-d53uysy.

 

1e4450747edf998e4abcc6c58415c78b
Mon état d’esprit actuellement

Avant hier je me suis dit que j’y retournerai, mais à quoi bon? C’est terminé…dispaointed

Eux vont continuer à avancer sur leur chemin (et je leur souhaite tout le bonheur du monde) et moi je pars sur une nouvelle route que je vais devoir tracer et qui ressemble à un chemin de terre en ce moment  run_away_emote_by_mirz123-d3gy2bu mais c’est ma voie à moi, celle que je dois suivre et peut-être que je les retrouverai, peut-être pas. Peut-être que je ferai d’autres rencontres aussi importantes qu’eux happy_run_away___nano7_by_mirz123-d5knhle.

Ils me manqueront… Comme le dit Sartre: « J’aurai voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu’un. » broken_heart_sign_by_mirz123-d49rxoyparce qu’ils l’ont été pour moi. Je les aimais et je les aimerai toujours parce qu’ils m’ont changée et qu’ils ont bousculé, malgré eux, ma petite vie cookie_for_you_by_mirz123-d37gxvk.

Maintenant regarder vers l’avant. Et se recentrer sur demain car c’est le début des examens.faith_by_mirz123-d4ph7me

Et demain?

Voilà, on y arrive. Hier j’ai fait signé mes dernières conventions de stage. Mardi j’entame ma dernière semaine de cours avant les examens. Après il s’agira des rattrapages et j’espère ne pas y aller. Dans un mois tout sera terminé. C’est un peu une épée de Damoclès suspendue au dessus de ma tête même si j’ai attendu ce moment avec tout ce que j’ai traversé cette annéeomg_look_at_that_by_czar_the_dragon-d38y6fs.

Dans deux semaines je raccroche mes bottes sur l’exploitation, ça sera terminé aussi. Je n’aurai plus de raisons de passer les voir. week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc C’est étrange. Tellement étrange tout ça.

Et j’ai l’impression que doucement la réalité va me rattraper: le retour à Pôle Emploi, le retour au chômage. La boule dans le ventre à l’idée de ne pas retrouver de boulot. Les disputes parce que je ne travaille pas. La solitude. Cette horrible solitude.sad_emote_by_fear_the_brilliance-d53uysy

Les exploitations sont hors d’atteinte et je dois encore travailler presque un an pour pouvoir avoir mon précieux diplôme car il n’est pas accessible aux chômeurs longue durée. feeling_blue_by_mirz123-d4mcyjmIronie…

J’ai la boule au ventre de devoir retourner chercher dans les annonces des emplois sous qualifiés où on me prendrait alors que jusque là j’ai essuyé des refuscry_a_puddle_by_mirz123-d4il40w. Faire les caisses, les ménages, répondre au téléphone, …

J’ai peur…cutie_scared_by_mirz123-d6m8klk Peur de retomber là dedans. Peur de tout ça. Peur de rester cloîtrée dans mes quatre murs… Et j’ai l’emprunt étudiant à rembourser… Des études qui ne m’ont menées à rien.

Je retombe dans ce travers horrible que sont mes idées noires parce que demain tout va s’envoler et disparaître. Les 12 coups de minuit et retour à la condition d’avant…

15941564_652367971590673_673705834_n
Personne ne viendra pour me redonner un peu de magie…

Le plus dur c’est de voir les autres partir vers la suite en sachant qu’ils ont du boulot et moi je reste sur le bord du chemin en me disant que je vais retourner dans l’horreur des annonces sans réponses et la précarité… Et sans aucune solution alors que j’ai un Bac, une Licence, et bientôt, j’espère, un BP…dispaointed

J’ai peur lips_sealed_by_mirz123-d4129bs.

 

Ma vie, mon corps, mes envies

Depuis que les autres savent que je n’ai plus personne dans ma vie c’est un peu le festival: on essaye de me caser avec les copains, les potes, voir mon propre patron (oui il est un peu vieux mais il a déjà l’entreprise!)…sulking_by_mirz123-d3i7tfw

C’est lourd, c’est pesant, et ça te ramène à une vision rétrograde de la femme qui n’existe qu’au travers d’un homme.

C’est d’autant plus galère que cette année j’ai eu droit à un peu tout et n’importe quoi niveau séduction d’un homme de ma classe. Le jeu du « je te veux, j’hésite, mais tu n’as pas le droit de voir d’autres personnes tant que je suis pas sûr de moi… et même quand je suis sûr, en fait tu peux pas voir les autres hommes. ». not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c Avec son lot de crises de jalousie alors qu’à aucun moment nous n’avons été ensemble (mais le lot de reproches des autres qui disent que je lui ai laissé croire que… et alors? On évolue en 10 mois…).

Lorsque nous sortons avec nos enseignants, et même en cours, j’ai droit à des: « Pourquoi tu ne mets pas une jupe? », « C’est mieux quand c’est toi au milieu, tu as des plus belles cuisses. »… lourd…impatient_by_mirz123-d4dh7a5

17806858_10210901768014725_1543794425_n
La solution pour ne plus les entendre?

Bref hier nous étions sur une grosse manifestation avec notre petit groupe et les mecs étaient parti jouer pour gagner une casquette quand nous avons décidé de nous asseoir avec l’autre fille de la formation. Nous avons trouvé une table devant un stand et là:

« Mesdemoiselles pourquoi vous êtes vous assise là? » Les vendeurs du stand qui causaient entre eux derrière nous ont commencé à s’intéresser à nous.

« Parce qu’on est fatiguées. » j’ai répondu.

Ils disent qu’on peut rester et commencent à nous proposer un verre, puis une nuit chez eux, dans leur lit. On décline le premier, on casse un peu le second. ça se finit quand un des mecs dit à ma camarade qu’elle va perdre son téléphone et qu’elle lui répond que son regard est mal placé s’il peut le voir.snooty___nano6_by_mirz123-d5kas9h Nos camarades masculins arrivent. Silence. On part avec eux.

Bilan de la journée: on m’aura proposé deux fois d’aller dans les bois pour tirer un coup… (classe… très classe…not_happy_emote_by_mirz123-d413n6c), j’aurai été draguée avec ma camarade par un groupe de gros beaufs impatient_by_mirz123-d4dh7a5, et le seul homme à qui j’aurai voulu parler, je n’ai pas pu l’aborder parce qu’il a fallu privilégier la diplomatie avec celui qui ne sait pas ce qu’il veut (mais moi qui veut pas il s’en fou) au détriment de ce que je voulais…e5e4c37771744d0b028d9631cf782336-d370m8d

Et en rentrant ma mère qui me dit: « Tu sais même celui à qui tu voulais parler il cherche la même chose… ».

Je ne sais pas… Mais des fois j’ai juste envie d’espérer que tous les mecs sont pas de gros idiots… Et que celui qui a répondu à mon courrier (oui j’avais qu’une adresse…) en m’envoyant un texto, c’est pas le même…depressed_emote_by_petra1999-d7c7gaz

Les hasards, Les rencontres

En décembre dernier, j’étais « sans stage » et je commençais franchement à me demander comment j’allais en trouver un étant donné que toutes mes tentatives se soldaient par des échecs parce que j’étais une fille, sans expérience, et pas du milieu sooooo_tired_by_mirz123-d4r35ju.

C’est l’une de mes enseignantes qui a fini par me donner un papier avec quatre noms d’exploitation en me disant de voir avec eux mais qu’ils étaient loin fingers_crossed___nanoemo14_day_12_by_mirz123-d86i48y.

J’étais un peu désespérée alors j’ai cherché les numéros et j’ai appelé en enchaînant les répondeurs et en espérant qu’on finisse par me rappeler (je suis une handicapée du téléphone alors déjà ça j’ai du prendre sur moi).

Et puis on m’a rappelée. On m’a dit que j’étais loin (haha), que ça allait me faire des kilomètres. J’ai répondu que ça n’avait aucune importance alors on m’a dit de passer pour qu’on voit. On m’a expliqué la route. J’y suis allée. faith_by_mirz123-d4ph7me Je me souviens qu’il faisait froid. Les cils des ouvriers dehors avaient gelé. On a discuté dans la laiterie. Ils m’ont dit ok.

A ce moment je ne savais pas trop où je tombais. Déjà parce qu’ils mettaient du temps à me répondre, au point que j’ai commencé mes dossiers ailleurs, et surtout j’étais angoissée lips_sealed_by_mirz123-d4129bs.

Je voulais repasser en janvier et puis la neige m’a fait annuler (vive l’image que j’avais l’impression de renvoyer) mais ils n’ont rien dit. J’ai fait signer mes conventions plus tard. Ils discutaient pas, juste le coup de tampon shake_head_no_emote_by_mirz123-d3frvi2.

C’est quand je suis arrivée au stage que tout a changé. J’étais stressée. Je décochais pas un mot mais eux m’ont intégrée dans l’équipe. J’étais la seule fille (ils ont une autre stagiaire mais pas sur mes périodes) et j’ai vite trouvé ma place dans la troupe.

Doucement j’ai pris mes marques même si je reste un peu timide sur certaines choses. Doucement j’ai commencé à sourire. Doucement j’ai commencé à être bien et à sourire un peu plus. Doucement je me suis sentie un peu revivre. warming_up_by_mirz123-d4exk2y

Si vous suivez ce blog, vous savez que j’ai fait une grosse dépression en 2015. J’ai toujours été dans le Sleen, cette déprime poétique dans laquelle on se complaît parce que c’est un joli refuge où on se sent en sécurité.

Et bien, depuis que je suis arrivée là-bas, je vais mieux. Je souris (au point que ça gêne d’autres personnes… merde on peut pas être heureux et l’afficher? En plus j’arrive même à me moquer de moi alors qu’avant je me mettais en colère). Je suis bien je crois.positivity_is_a_must_by_eyesofblack-d3r835z

Récemment je suis allée traire un week-end parce que j’avais envie (oui on s’occupe comme on peut), et il y avait le chat de l’exploitation. Du coup on m’a raconté sa petite histoire et j’ai eu un peu l’impression que tout ceux qui sont ici ou qui sont passés par ici ont la même: on est tous arrivé paumé et on nous a tendu la main. Et cette main, dans la plupart de nos cas, nous a sorti la tête de l’eau.

Et maintenant que les stages sont quasiment terminés (merci au directeur de nous supprimer des semaines comme ça), je suis triste. Triste parce que c’est devenu une grosse part de ma vie ce petit bout de ferme. Triste parce que des gens comme eux j’en retrouverai pas tous les jours. Triste parce que cette fois je ne viendrai plus tous les jours.dark_cloud_by_mirz123-d4vjcge

C’est la première fois que je suis triste en quittant un travail peut-être parce que c’est devenu un peu plus qu’un travail. Peut-être parce qu’on est trop investi émotionnellement dans certaines choses…

J’ai le cœur très lourd parce que je me sentais plus chez moi à la ferme qu’à la maison le soir. Ils vont tous me manquer énormément. Mes humains sparkle_hug_by_mirz123-d7g6gfv, mes veaux, mes laitières pet_cow_by_moraela, mes blanches, mon chat, et mon chien.

c15e7314dfb92c153d9865739399f2b3
C’est un fardeau énorme cette montagne de sentiments…

Et même s’ils m’ont dit: « Passes quand tu es dans le coin hein! » ça sera jamais plus pareil. sad_emote_by_fear_the_brilliance-d53uysy

Je ne serai plus là quand ils ramèneront de nouveaux veaux aux biberons. Je ne serai plus là pour faire la lessive parce que les autres veulent pas le faire. Je ne serai plus là pour rire avec eux, plus là pour le café de 10h. Et la ferme continuera de tourner sans moi, rodée dans ses habitudes. Mais eux ils seront toujours là avec moi parce qu’ils ont changé beaucoup de choses dans ma petite vie.hugpileplz

Alors jamais autant que maintenant je n’aurai trouvé cette phrase plus vrai:

« Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… »

Bien dans mes bottes

Surprenant comme titre non? remarkable___nano12_by_mirz123-d5kz064

Vous qui suivez ce blog, parfois depuis ces débuts, vous avez vu un peu d’où je partais et vous commencez sans doute aussi à le remarquer. En dehors de quelques moments où je replonge (scrogneugneu seeing_stars___13_nanoemo__27_by_mirz123-d6vt6ir), je vais mieux.

Je dirai même que je vais B.I.E.N.warming_up_by_mirz123-d4exk2y

Evidemment, ça ne plait pas. Au lycée j’ai eu des remarques blessantes sur: « mais c’est pas comme ça tout le temps, là tu as eu de la chance, mais tu vas vite voir que c’est pénible, surtout avec ton gabarit. ». On en revient toujours à l’image de la pénibilité. Si un travail n’est pas pénible, ce n’est pas un travail.

15909691_10155124341257345_532798575_n
And I’m feeling GOOD 🙂

Hier je suis allée voir mes maîtres de stage (je suis allée sur deux exploitations, et la première est sur la route de la seconde). Je me suis arrêtée pour faire signer des papiers et remplir d’autreswriting_emote_by_mirz123-d3ecsxz. Oui, mais je suis venue à 8h, pour aider un peu. Je suis partie à 10h30 après le café et avoir discuté avec un peu toute la famille (tu en connais beaucoup des boulots où on est 12 sur la table familial avec une bonne ambiance?whistling_by_mirz123-d38rkkk).

Idem chez mon ancienne maître de stage. Coup de main. Je devais rester quelques heures, je suis repartie en début de soirée tractor.

Le pire? Ne pas se rendre compte qu’on bosse? Y prendre du plaisir? oh_my____twitch__by_lead_exile-d392wqn

Non le pire c’est de se dire qu’on est passé à côté de ça toute sa vieseeing_stars___13_nanoemo__27_by_mirz123-d6vt6ir. Le pire c’est de comprendre maintenant que si, c’est normal de vouloir être heureux. C’est légitime. Et même, on peut être heureux en faisant un travail que d’autres trouveraient pénibles.pet_cow_by_moraela

Chez mon ancienne maître de stage, je discutais avec des clients de ce que je fais avec mes vaches. J’expliquais aussi l’importance de la météo, les angoisses de ces dernières semaines, la filière viande et lait que s’amusent à détruire les vegans. Je lui ai expliqué ce qu’on faisait des veaux, de mes veaux, ce que j’avais nourris le matin même. Jamais personne ne lui avait dit ce qui leur arrivait. Jamais on ne lui avait expliqué. Et là-dedans je me suis sentie légitime. Bien dans mes bottesspread_more_love_emote_by_upsguy1997-d3g2zrg.

 C’est ça en fait… je suis B.I.E.N dans mes bottes.

Holy Cow

« Tu sais ce que c’est le problème avec les stagiaires? »

C’est la question que mon maître de stage m’a posée hier soir en voyant la salle de traite que je venais de préparer. Comme je ne le fais que depuis trois jours, j’avoue que je me suis dit: « Zut j’ai fait une connerie. »wut__by_gemdedude-d51o5aq

« Ils repartent toujours quand ils sont au point pour faire le travail. »

Evidemment j’ai eu un petit sourire. Je suis contente. Comment ne pas l’être? Je suis en stage chez eux depuis moins d’une semaine si je cumule les deux fois et je peux déjà être indépendante sur pas mal de trucs comme préparer et ranger la salle de traite et ce qu’il y a autour.happy_clap_cutie_emote_by_mirz123-d5wpcer

J’ai continué tranquillement ma soirée avec la traite. Travail à la chaîne à trois avec le patron et l’ouvrier. On discute un peu mais ça s’enchaîne assez vite. Au final, on aurait du être cinq en salle de traite avec l’autre ouvrier et l’apprenti (au moins quatre car l’apprenti est censé traire) mais ils ne sont réapparu qu’à la fin, quand on rangeait et que je faisais la lessive des vaches. Comme tous les jours.pet_cow_by_moraela

Je finis ce que je fais et retourne voir le maître de stage histoire de savoir s’il a besoin de moi pour nourrir les veaux (mes horaires sont largement dépassés mais je m’en moque).

« Tu peux rentrer. Pas de soucis. Tu reviens en mai alors. »

152e35e62a2fb794c796d13de7d07370

Je pars en passant par la laiterie où l’ouvrier finit de préparer le lavage de la salle de traite. Je dis « au revoir ». Je suis quelqu’un de timide mais de poli.

« Tu reviens pas demain? »

« Non, vous êtes tranquille jusqu’en mai. »

Je souris, je sors. Je fais trois pas qu’il me rattrape.

«  »Entre nous je préfère t’avoir toi quinze jours que l’autre là. Toi au moins tu fais les choses. »

Je lui réponds que je sais pas brancher correctement les vaches (j’y arrive mais des fois je bug comme une conne). Parce que je ne sais pas pourquoi j’ai ce besoin de me justifier sur mes failles.sorry___nano14_by_mirz123-d5l27l7 Tellement un manque de confiance en moi.

« On a tous commencé comme ça, tu crois quoi? Toi tu bosses. »sparkle_hug_by_mirz123-d7g6gfv

J’ai souri et je suis partie.

Il a la critique facile alors ça m’a fait plaisir. Très plaisir.

Savoir que je me sens bien et que les autres sont contents de moi, ça me fait du bien.warming_up_by_mirz123-d4exk2y

Ce diplôme que je n’aurai pas…

Je crois que j’avais déjà parlé du fait que j’avais appris après mon inscription que ce diplôme je ne l’aurai qu’à la condition d’avoir travaillé un an à temps plein durant les cinq années le précédent ou le suivant (c’est ici).

Avec mes fiches de paies, j’avais calculé qu’il me restait un peu plus de deux mois pour atteindre un temps plein avec mes cinq années de précarité. La région en a décidé autrement puisque d’après elle, les cours particuliers et le fait de faire la pige ne comptent pas remarkable___nano12_by_mirz123-d5kz064. Voilà. D’un côté je dois déclarer mes revenus aux impôts (j’ai reçu la déclaration hier) et de l’autre on me dit que ça compte pas. Donc, étant donné que ça ne compte pas, je me retrouve avec huit mois à trouver à temps plein.

Compte tenu de mon passé pro autant vous dire que pour moi c’est terminé. Je n’aurai jamais huit mois à temps plein en cinq ans. week_17___2012_emote_calendar_by_mirz123-d4y5loc

Et le directeur qui me fait: « de toute façon, tu n’avais pas prévu de t’installer tout de suite. ». Bah si, ou juste après un court passage en Angleterre, sauf que là c’est terminé pour les deux car le salariat doit-être effectué en France. Tous mes projets sont partis en fumée en un instant. nero_fiddling___emote_by_mirz123-d2y5ymr

Le pire dans l’histoire? Les profs me félicitent pour mes dossiers, ramassent mes exercices pour servir d’exemples l’année prochaine… Quand j’aurai tout validé, je n’aurai PAS le diplôme… Et quand les autres iront boire et faire la fête, ça aura un goût amer pour moi parce que je ne l’aurai pas et que ça ne dépend pas de moi…

17793132_10154825407973110_515588096_n
Lui n’ont plus ne doit pas avoir un an de travail à temps plein

Si on m’avait prévenu avant, j’aurai fait le BTS parce que MOI j’ai le bac et que je pouvais prétendre y aller _melancholy__by_mirz123-d2zprjj.

D’ailleurs pour la petite histoire, j’ai financé ma formation avec mon chômage… Ce qui veut dire que quand elle se terminera je n’aurai plus droit à rien là où d’autres l’ont fait financer par la région.

Le côté merveilleux c’est que ce diplôme j’aurai la théorie mais jamais il ne pourra figurer sur mon cv puisque je n’aurai pas le carton qui le prouve…enlightenment_by_kitlightning-d62s1ed

Merci Pôle Emploi, merci le CFA, merci aussi la Région pour cette condition à la con. d9ba9003292ee54c1b40c7f989413d67-d4o5ol2

Tout ce que je retiens c’est qu’on ne se sort jamais la tête de l’eau et que plus on se débat, plus on s’entraîne vers le fond dark_cloud_by_mirz123-d4vjcge.

Tu vaux mieux que ça

Hier j’ai revu une personne que j’apprécie assez pour son franc parler et ses opinions politiques (c’est toujours plus facile de discuter avec des gens qui ne pensent pas trop différemment). Et pourtant… Hier j’étais en tenue de travail quand je l’ai vu (tu sais la cotte de travail verte bouse avec les fermetures blanches mais c’est quand même confort et tu restes propres sur tes vêtements de ville).

Bref, on discute et il me dit: « Si c’est pas malheureux de voir ça… t’es intelligente, t’es diplômée, et tu passes ta vie à traire des vaches… » snooty___nano6_by_mirz123-d5kas9h.

Je lui dis que je me plais pas mal moi dans mon étable avec ma machine à traire et mes petites Montbéliardes pet_cow_by_moraela. C’est gratifiant de faire parti de #CeQuiFont! Je ne vois rien de condescendant là dedans… sauf son jugement.

Vu qu’il était lancé il a continué en me disant de faire l’armée comme sa fille, qui est gradée et qui peut se payer une voiture et un appartement 0o_by_eburt. Oui sauf que moi l’armée… non merci (j’en ai déjà parlé )… Pareil, la police, j’ai eu l’écrit du concours (j’en parle ici) mais j’ai refusé d’aller plus loin parce que ce n’est pas un travail pour moi. Je serai en arrêt tout le temps pour dépression.feeling_blue_by_mirz123-d4mcyjm

Je me sens bien à la ferme (ici), et je suis contente d’y retourner dans trois semaines comme je suis contente d’avoir découverts des gens qui m’aident dans mes dossiers d’un peu partout autour de moi (c’est amusant le hasard a voulu qu’on soit tous de la même Grande Région). tractor

Personnellement ça me plait de voir comment les autres travaillent, comment on produit, et d’en faire, moi aussi, partie. Même si je suis maladroite parfois. Si on me donne ma chance, je bosse bien.

17141460_10155065985458953_1026975713_n
Elles ont parfois bien plus de conversation qu’un humain…

Alors oui, c’est loin de ce qu’on s’attend à voir quand on pense à moi, mais c’est ce que j’aime et c’est ce qui me plait et moi ce que j’aime c’est vivre ma vie à la ferme. Me lever tôt pour traire mes vaches, m’occuper de mes bêtes, m’occuper de mes champs, apprécier les petits plaisirs de la vie… Et là c’est cette vidéo que je vous conseille de voir.